Lectures

Revue électronique publiant des comptes rendus de publications récentes (ouvrages, numéros de revues) en sciences sociales

A webjournal publishing reviews of recent publications (books, journal issues) in the humanities and social sciences

Accéder au site
Lectures

Lectures est une revue électronique créée par Liens Socio, le portail francophone des sciences sociales, et diffusée par Revues.org. Sa vocation est d’offrir un panorama aussi complet que possible de l’actualité des sciences sociales, à travers la publication de comptes rendus des publications les plus récentes : livres, numéros de revues, films, documentaires… Ces comptes rendus sont rédigés par un vaste réseau de contributeurs, spécialistes des différentes disciplines des sciences sociales. L’accès aux contenus de la revue est entièrement libre et gratuit.

Lectures is an open access electronic journal, elaborated by Liens Socio, the French social sciences website, and published by Revues.org. Its vocation is to offer an thorough panorama of the latest developments in social sciences, by publishing reviews of the latest publications: essays, journal issues, films, documentaries… These reviews are written by a wide network of contributors, who are all specialists of the different disciplines composing the social sciences. Access to the journal contents is free.

En savoir plus

Services

Politique d'accès

Open access Freemium

RSS

S'abonner

Contact

lectures@revues.org

Informations bibliographiques

Directeur de la publication

Pierre Mercklé

Rédacteur(s) en chef

Frédérique Giraud, Afifa Zenati

Type de support

Électronique

Etat de la collection

2005-2016

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

Publication à flux continu

Année de création

2005

Date de mise en ligne

16 mai 2011

ISSN format électronique

2116-5289

Langue de la publication

Français

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation par le comité éditorial

Délai moyen entre soumission et publication

1 semaines

Coordonnées

Courriel

lectures@revues.org

Adresse postale

Lectures
ENS Lettres et Sciences Humaines
15 parvis René Descartes
BP 7000
69342 Lyon cedex 07
France

Ville de production

Lyon

Actualités

Nouveaux articles

Bertrand Binoche, Arnaud Sorosina (dir.), Les historicités de Nietzsche

Dans son introduction, Bertrand Binoche rappelle aux chercheurs de ma génération que le Nietzsche que nous avons connu est celui de « l’événement » et qu’il l’est resté longtemps. Le présent ouvrage marque un tournant dans la mesure où il nous introduit, sur la base d’un renouvellement des éditions de Nietzsche – en particulier à l’aide du travail d’édition de Paolo d’Iorio et son équipe au sein de l’Institut des textes et manuscrits modernes (ITEM) –, à une approche des historicités philosop...

Velvet Underground : une réponse de Stéphane Dorin à Patrick Cotelette

En tant qu’enseignant-chercheur en sociologie, j’incite mes étudiants, qu’ils soient en licence ou en master, à rédiger un compte rendu critique d’un ouvrage de sciences sociales. L’exercice n’est pas simple, car il vaut mieux être familier des thématiques et de la littérature existante sur le sujet pour ne pas risquer dérapages ou erreurs, tout en présentant de manière suffisamment précise l’ouvrage en question.

Le compte rendu, publié par Lectures, de mon ouvrage sur le Velvet Under...

Alain Caillé et Philippe Chanial (dir.), « Au commencement était la relation… mais après », Revue du MAUSS, n° 47, 2016

C’est par les termes empruntés à la mystique chrétienne telle qu’elle fut écrite par l’apôtre Jean dans son évangile que le 47e numéro de la Revue du MAUSS nous invite à réfléchir sur la relation. Pour Jean, « au commencement était le verbe » – du moins selon la traduction de Crampon en 1864.Cette formule peut être mise en parallèle, ou plutôt en contradiction, avec la formule tout aussi péremptoire de Faust qui écrivait consolé dans Goethe : « au commencement était l’action », citée (p. 5) d...

Stephen Gaukroger, The Natural and the Human. Science and the Shaping of Modernity, 1739-1841

Le présent ouvrage constitue le troisième tome d’une série vouée à en compter cinq. Le constat de départ est qu’à la fin du XIXe siècle, les valeurs fondamentales de la science sont considérées comme les valeurs cognitives par excellence, pouvant être appliquées à tous les champs de la connaissance. Le projet global de cette série est d’explorer la transformation des valeurs intellectuelles et cognitives reconnues dans le monde occidental depuis l’époque moderne jusqu’à nos jours. Au XVIe siè...

Marie Chabrol, Anaïs Collet, Matthieu Giroud, Lydie Launy, Max Rousseau, Hovig Ter Minassian, Gentrifications

Un an après les évènements du 13 novembre 2016, l’ouvrage Gentrifications aux éditions Amsterdam est enfin publié. Le collectif de jeunes chercheurs (sociologues, géographes et politistes), auteur de cet ouvrage, était animé par Matthieu Giroud, assassiné au Bataclan. Sa réflexion, articulant les terrains de leurs thèses respectives, s’est heurtée à la violence meurtrière, sur les lieux mêmes de leurs investigations, dans ces quartiers populaires proches du centre où la « montée en gamme » re...

Pierre Dardot et Christian Laval, Ce cauchemar qui n’en finit pas. Comment le néolibéralisme défait la démocratie

Que peut-on dire de plus sur le néolibéralisme ? Après le déluge bibliographique des dernières années, le sujet a été quelque peu épuisé tant ses multiples facettes, ses ambiguïtés persistantes et ses effets cachés ou inattendus sont passés sous les fourches caudines d’essayistes de tous horizons. La résilience du néolibéralisme face à la crise économique et sociale que ses propres principes ont engendrée a suscité le dépit de nombreux commentateurs, trop pressés d’en annoncer prématurément l...

Emmanuel Durand, L’attaque des clones. La diversité culturelle à l’ère de l’hyperchoix

Quelles sont les répercussions des technologies numériques sur la production, la distribution et la consommation des biens culturels ? Quelles stratégies les différents professionnels du secteur culturel adoptent-ils pour organiser la rencontre de l’offre et la demande sur Internet ? Et comment l’économie de la donnée modifie-t-elle la diversité des biens et des pratiques culturels ? Dans la continuité de La Menace fantôme : les industries culturelles face au numérique, Emmanuel Durand analys...

Nadia Vargaftig, Des Empires en carton. Les expositions coloniales au Portugal et en Italie (1918-1940)

Le Patrão dos descobrimentos (Monument des découvertes) est de nos jours un des monuments les plus photographiés par les touristes visitant Lisbonne. Situé dans le quartier de Belém, il glorifie les Grandes découvertes et les différents navigateurs, au premier rang desquels l’Infant Henri, qui ont, pour reprendre la formule consacrée au Portugal, « donné des mondes au monde ». Devant ce monument, une grande rose des vents représente la planète et indique l’année d’arrivée des navigateurs port...

François Denord et Paul Lagneau-Ymonet, Le concert des puissants

« L’Élite au pouvoir en France », tel aurait pu être le titre de cet ouvrage, et ce pour deux raisons au moins. Premièrement, le livre a pour but principal de dresser le portrait des détenteurs des pouvoirs : les « puissants » de la France contemporaine. Pour ce faire, les auteurs inscrivent l’étude sociologique de cette élite d’une part dans le cadre du mouvement historique que constitue le néolibéralisme, lequel a été largement étudié par François Denord dans ses écrits antérieurs, et d’aut...

Martin Deleixhe, Aux bords de la démocratie. Contrôle des frontières et politique de l’hospitalité

Les frontières sont-elles aux confins ou au cœur des institutions démocratiques ? À une telle question, dont la réponse pourrait paraître évidente, Martin Deleixhe apporte dans ce livre un éclairage profondément original. En choisissant, par synecdoque, de traiter de la frontière comme d’une institution où la démocratie se révèle, de faire des bords un centre, il découvre à son lecteur le paradoxe de la démocratie, toujours travaillée par les principes qui la bordent et qui sont, a priori, ir...