Criminocorpus, revue hypermédia

Publication de travaux sur l'histoire de la justice, des crimes et des peines

A publication dedicated to the study of justice, crimes and punishments

Accéder au site
Criminocorpus, revue hypermédia

Criminocorpus, revue hypermédia rassemble des articles sur l’histoire de la justice, des crimes et des peines. Cette nouvelle publication vise à pérenniser l’expérience de publication réalisée depuis 2005 sur le portail Criminocorpus sous la forme de dossiers thématiques.

Criminocorpus, revue hypermédia brings together articles about the history of justice, crimes and sentencing, and aims, through its thematic issues, to perpetuate the experience of article production, since 2005, on the Criminocorpus platform.

Éditeur

En savoir plus

Labels

Revue ayant obtenu le label DOAJ

Politique d'accès

Open access Freemium

Newsletter

S'abonner

RSS

S'abonner

Informations bibliographiques

Directeur de la publication

Marc Renneville

Type de support

Électronique

Etat de la collection

2005-2015

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

Publication à flux continu

Année de création

2005

Date de mise en ligne

06 mai 2010

ISSN format électronique

2108-6907

Langue de la publication

Français

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation en double aveugle

Délai moyen entre soumission et publication

8 semaines

Coordonnées

Adresse postale

Criminocorpus, revue hypermédia
CLAMOR - CNRS UMS 3726
CS n°71345
190-198 avenue de France
75648 Paris Cedex 13
France

Ville de production

Paris

Actualités

Nouveaux articles

Paul Roussenq, Vingt-cinq ans de bagne, sous la direction de Franck Sénateur

Après avoir réédité en 2012 l’ouvrage Dry guillotine (Guillotine sèche) de l’ex-forçat René Belbenoit, l’éditeur La manufacture de livres a également fait de même en 2015 avec l’ouvrage de l’ex-forçat Paul Roussenq, Vingt-cinq ans de bagne. Grâce à la republication récente de L’enfer du bagne aux éditions Libertalia, les lecteurs peuvent désormais disposer des deux ouvrages rédigés par Paul Roussenq sur son expérience au bagne. Ces rééditions de témoignages d’ex-forçats (ou d’acteurs du bagn...

Abus de pouvoir et malversations à Ambert au milieu du XVIe siècle

Analyse

Archives départementales du Puy-de-Dôme (cité ensuite AD 63), fonds du tribunal royal de la Purge de Montferrand, 3 E 113 dép. fonds 2, FF 77, pièce 20. – 1542, 17 avril. Information de François Vialleys, sergent royal d’Ambert, et de Géraud Anglerez, procureur au bailliage royal de Montferrand, à l’encontre des consuls d’Olliergues, accusés d’avoir entrepris sur la juridiction royale de la Purge en faisant examiner Jehanne Freydefont, habitante d’Olliergues soupçonnée de lèp...

Émile Chautard, Goualantes de la Villette et d’ailleurs

Les éditions l’Insomniaque proposent la réédition d’un ouvrage méconnu, issu de la plume d’un auteur oublié, consacré aux chansons parisiennes de la fin du XIXe siècle. L’entreprise quasi-ethnographique d’Émile Chautard méritait bien d’être tirée de l’oubli, tant par son contenu que par son auteur. L’ouvrage est complété par un avant-propos et un CD contenant plusieurs « goualantes » présentées dans l’ouvrage.

L’originalité de Goualantes de la Villette et d’ailleurs, initialement paru ...

Ferdinand von Schirach, Terreur

Un drame réaliste qui questionne les assises de l’État de droit sous la menace terroriste

Ferdinand von Schirach, plus connu pour ses talents d’auteur de polar à succès, signe ici son premier texte dramatique. Publié en Allemagne fin 2016 suite à l’engouement qu’ont suscité les représentations de la pièce, Terreur a paru en France cette année grâce au travail mené par L’Arche éditeur qui a confié la traduction du texte à Michel Deutsch. Terreur se présente comme un drame réaliste qui...

The Identity Registration System, Identification Number and National ID Card During the Vichy Regime (France, 1940-1944)

On the 27th of October, 1940, a bill introducing an ID card for French citizens - « carte d’identité de Français » (hereinafter FrID) was officially enacted in France. With this piece of legislation, the Vichy cabinet wanted to force all French citizens aged sixteen and above to carry this unheard-of document (see Exhibit 1). A dozen metropolitan départements started issuing it in 1943.

Exhibit 1: Final design of the FrID, circulated from 1943

Image 100000000000012C000000EFC192455B.png

France, Paris, Préfecture de...

Système d’enregistrement d’identité, numéro d’identification et “carte d’identité de Français” durant le Régime de Vichy (France, 1940-1944)

Cet article s’intéresse à la « Carte d’identité de Français » instituée en France à partir d’octobre 1940 et à la coopération à laquelle sa mise en œuvre donne lieu durant l’Occupation entre les services statistiques rattachés au ministère des Finances et le ministère de l’Intérieur. Chacun de ces acteurs s’investit alors dans cette coopération pour des raisons qui sont ici précisément analysées. Si l’intervention des services statistiques dans le processus de délivrance de ce nouveau documen...

Accommodements, contournements et preuves identitaires : réflexions sur quelques stratégies individuelles déployées devant la commission de classement des récidivistes pour échapper au bagne (fin XIXe-début XXe siècle)

Avant leur départ pour le bagne, les relégués pouvaient adresser des requêtes à une commission de classement des récidivistes qui se réunissait peu avant l’organisation d’un convoi. Si le recours lui semblait légitime, elle pouvait ordonner des suppléments d’enquête et, le cas échéant, proposer une grâce à la Direction des affaires criminelles et des grâces du ministère de la Justice. Beaucoup de relégués tentaient ainsi de mentir sur leur état-civil pour tromper les membres de la commission....

Le lieutenant Camille Pierre, un passeur des innovations criminalistiques policières dans les pratiques judiciaires des gendarmes à la Belle Époque

À partir des années 1880, les nouveaux procédés d’identification développés par Alphonse Bertillon à la Préfecture de police de Paris représentent des moyens modernes et efficaces de police judiciaire face à une criminalité perçue comme irrésistible. Parmi ceux-ci, le signalement descriptif, ou « portrait parlé », est réputé permettre la reconnaissance infaillible d’un individu dont les traits du visage auraient été minutieusement décrits par cette technique particulière. Fait notable, sans d...

Les techniques d’identification inédites mobilisées par Edmond Locard : le graphoscope, le hastoscope et le synchrisiscope

Dans l’entre-deux-guerres, les hommes du laboratoire de police lyonnais mettent au point une série de microscopes afin de lutter plus efficacement contre le crime. Graphoscope, hastoscope et synchrisiscope sont ainsi élaborés durant cette période considérée comme l’âge d’or de la structure qui avait été créée par Edmond Locard en 1910. L’existence de financements spéciaux, le dynamisme du milieu industriel local, la grande créativité des stagiaires ou encore l’esprit de compétition animant l...

Une mise en cause du contrôle des « nomades » (Tsiganes) relatif à la loi du 16 juillet 1912 : résistances et détournements

Bien que la plupart des familles tsiganes aient dû se soumettre aux multiples procédures de contrôle et d’identification individuel ou collectif imposés par les pouvoirs publics en France pendant près de soixante ans (de 1913 à 1970) pour pouvoir voyager, on ne saurait négliger les diverses manœuvres tactiques auxquelles recoururent certains Tsiganes (hommes et femmes) à l’encontre de ces logiques policières d’assujettissement dont ils furent l’objet. Qu’il s’agisse, en particulier, du non re...