Criminocorpus, revue hypermédia

Publication de travaux sur l'histoire de la justice, des crimes et des peines

A publication dedicated to the study of justice, crimes and punishments

Accéder au site
Criminocorpus, revue hypermédia

Criminocorpus, revue hypermédia rassemble des articles sur l’histoire de la justice, des crimes et des peines. Cette nouvelle publication vise à pérenniser l’expérience de publication réalisée depuis 2005 sur le portail Criminocorpus sous la forme de dossiers thématiques.

Criminocorpus, revue hypermédia brings together articles about the history of justice, crimes and sentencing, and aims, through its thematic issues, to perpetuate the experience of article production, since 2005, on the Criminocorpus platform.

Éditeur

En savoir plus

Labels

Revue ayant obtenu le label DOAJ

Politique d'accès

Open access Freemium

Newsletter

S'abonner

RSS

S'abonner

Informations bibliographiques

Directeur de la publication

Marc Renneville

Type de support

Électronique

Etat de la collection

2005-2015

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

Publication à flux continu

Année de création

2005

Date de mise en ligne

06 mai 2010

ISSN format électronique

2108-6907

Langue de la publication

Français

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation en double aveugle

Délai moyen entre soumission et publication

8 semaines

Coordonnées

Adresse postale

Criminocorpus, revue hypermédia
CLAMOR - CNRS UMS 3726
CS n°71345
190-198 avenue de France
75648 Paris Cedex 13
France

Ville de production

Paris

Actualités

Nouveaux articles

Anne-Claude Ambroise-Rendu, Frédéric Chauvaud (dir.), Machination, intrigue et résolution. Une histoire plurielle de la préméditation

« Le crime parfait est le triomphe de la préméditation, le criminel doit non seulement camoufler son crime s'il le peut, mais même prévoir toutes les circonstances qui entourent ce crime de manière à ne laisser aucune trace, de façon à ce que son crime se déroule, en quelque sorte, automatiquement […]. J'ai l'impression que ce sont les auteurs de romans qui ont été amenés à inventer de toute pièce le crime parfait pour donner libre cours à leur subtilité et à leur inventivité […]. Par conséq...

Jean-Noël Luc (dir.), Histoire des gendarmes, de la maréchaussée à nos jours

Les multiples visages du « soldat de la loi », de la prévôté médiévale aux experts de « Section de recherches »

La chronique judiciaire récente, des derniers rebondissements de l’affaire Grégory à l’enquête sur la disparition d’une petite Maëlys, met en lumière les missions de police judiciaire de la gendarmerie nationale et sa capacité à utiliser au cours de ses enquêtes les technologies les plus sophistiquées, compétence et aptitude souvent mal connues des Français. Pourtant, le publ...

Antoine Follain (dir.), Brutes ou braves gens ? La violence et sa mesure (XVIe-XVIIIe siècle)

Comme l’indique son titre en forme de boutade, cet ouvrage est consacré à la mesure de la violence de l’époque moderne par les historiens, souvent appréhendée à partir des taux d’homicides élaborés à partir de sources judiciaires. Nouveau jalon dans une longue tradition de débats autour de la diminution de la violence, il réfute le modèle élasien de la « civilisation des mœurs », qui aurait mené in fine à des « mœurs enfin dignes, sinon apaisées » au XVIIIe siècle (Hervé Piant, p. 6). S’il n’...

Lettres de pardon du roi de France (1487-1789)

En employant le mot pardon dans un sens générique dont nous nous expliquons plus loin, nous publions ici, en transcription intégrale, un ensemble de lettres de pardon accordées par le roi de France. On sait l’intérêt historique de ce type de source sur la criminalité, la violence et la justice. Les lettres de rémission sont même « sans doute les seuls documents du XVIe siècle qui proposent de véritables récits, organisés et composés, émanant de tous les groupes sociaux, y compris les plus hu...

La discipline au bagne colonial

La loi sur la relégation des récidivistes, promulguée le 27 mai 1885, entraîne l'internement à vie de condamnés récidivistes sur le sol d'une colonie de l'empire français. Ces hommes, condamnés en majorité pour des vols simples ou des délits de vagabondage commis en récidive, sont frappés par une loi qui s'articule autour de deux volets. Le mécanisme de la relégation vise tout d'abord à soustraire définitivement du sol de la métropole et de certaines colonies des individus considérés comme in...

Jean-Pierre Royer, Jean-Paul Jean, Bernard Durand, Nicolas Derasse, Bruno Dubois, Histoire de la justice en France du XVIIIe siècle à nos jours

Dès sa première édition, parue en 1995, l’Histoire de la justice de Jean-Pierre Royer a été saluée comme une œuvre majeure, récompensée par le prix Malesherbes (1996). Son succès a été immédiat – nouvelle édition l’année suivante – témoignant à la fois des qualités d’une synthèse brillante et de l’intérêt pour une justice faisant souvent la une de l’actualité dans un mouvement d’émancipation politique qui lui attirait les sympathies de l’opinion et suscitait la curiosité et les recherches de...

Etienne Hofmann, Une erreur judiciaire oubliée : L’Affaire Wilfrid Regnault (1817-1818)

Cet ouvrage, remarquable par son érudition, livre au lecteur l’ensemble de la documentation disponible sur une erreur judiciaire peu connue, ne figurant pas dans les recueils consacrés à ce genre très particulier d’affaires judiciaires – sans doute parce que l’erreur n’a pas été légalement reconnue – et qui pourtant présente nombre des caractéristiques d’une « grande cause » avec l’intervention passionnée et très argumentée, en 1817, d’un écrivain - Benjamin Constant – dont les écrits mobili...

Frédéric Chauvaud, Gilles Malandain (dir.), Impossibles victimes, impossibles coupables. Les femmes devant la justice (XIXe-XXe siècles)

Depuis le colloque Justice et différences des sexes XIXe-XXe siècles, tenu à Angers en mai 2001, les rencontres scientifiques semblent s’être multipliées sur les rapports entre justice et genre comme sur la déviance féminine, souvent à l’initiative d’historiens et toujours avec leur large participation, tels ceux tenus en mars et octobre 2008, le premier à la Sorbonne, sur les Figures de femmes criminelles, le second, sur Femmes déviantes, femmes victimes : l’ambivalence des femmes en justice...

Claude Gauvard (dir.), L’enquête au Moyen Âge

« Au Moyen Âge, l’enquête est partout ». Les actes d’un colloque international tenu à Rome en 2004 et réunis par Claude Gauvard rapportent l’émergence médiévale d’une forme occidentale de vérité judiciaire et administrative. Ce recueil, de belle tenue et de propos rigoureux, témoigne non seulement des progrès de la recherche en matière d’enquête au Moyen Âge, mais ouvre encore une percée décisive sur le thème. Conçu pour aboutir à une démonstration, l’ouvrage développe des contenus fouillés q...

Francis Pomponi, Vendetta, justice et politique en Corse. « L’affaire Viterbi » (1789-1821)

Causes célèbres, crimes et criminels sortant de l’ordinaire ont toujours passionné l’opinion et donné naissance à une littérature à succès, revenant périodiquement sur les mêmes affaires judiciaires. Les historiens de la criminalité et de la justice ont, plus récemment, emprunté cette voie et revisité nombre de ces affaires en les replaçant, avec plus ou moins de succès, dans le contexte de leur époque. L’ouvrage de Francis Pomponi s’inscrit dans cette perspective, celle d’une étude de cas, d...