Catalogue des publications

Criminocorpus, revue hypermédia

Publication de travaux sur l'histoire de la justice, des crimes et des peines

A publication dedicated to the study of justice, crimes and punishments

Accéder au site

Criminocorpus, revue hypermédia

Criminocorpus, revue hypermédia rassemble des articles sur l’histoire de la justice, des crimes et des peines. Cette nouvelle publication vise à pérenniser l’expérience de publication réalisée depuis 2005 sur le portail Criminocorpus sous la forme de dossiers thématiques.

Criminocorpus, revue hypermédia brings together articles about the history of justice, crimes and sentencing, and aims, through its thematic issues, to perpetuate the experience of article production, since 2005, on the Criminocorpus platform.

Responsable(s)
Marc Renneville
URL sur Revues.org
http://criminocorpus.revues.org
Blog de la revue
Criminocorpus, le blog
Catégories francophones
Criminologie, Histoire, Approches de corpus ; enquêtes ; archives
Catégories anglophones
Criminology & Penology, History

En savoir plus

Labels

  • Revue ayant obtenu le label DOAJ

Services

Politique d'accès
Open access Freemium
Newsletter
S'abonner
RSS
S'abonner

Informations bibliographiques

Directeur de la publication
Marc Renneville
Type de support
Électronique
Etat de la collection
2005-2014
Politique d'édition électronique
Publication en libre accès
Périodicité
Publication à flux continu
Année de création
2005
Date de mise en ligne
06 mai 2010
ISSN format électronique
2108-6907
Langue de la publication
Français

Coordonnées

Adresse postale
Criminocorpus, revue hypermédia
56 rue Jacob
75006 Paris
France
Ville de production
Paris

Actualités

Derniers articles

Françoise Briegel et Sylvain Milbach (dir.), Le Sénat de Savoie : archives, historiographies, perspectives XVIe-XIXe siècles

Le sénat de Savoie est une institution judiciaire créée en 1559 par Emmanuel-Philibert, rebaptisée cour d’appel en 1848 et active jusqu’en 1860. Malgré de fortes ruptures au cours du temps, dues notamment aux occupations françaises et espagnole, l’activité de ce tribunal, installé à Chambéry, s’inscrit dans un temps long (plus de quatre siècles). L’absence de coupure révolutionnaire offre ainsi aux historiens de l’espace français un intéressant point de comparaison, permettant peut-être d’ail...

Statistiques pénitentiaires et parc carcéral, entre désencombrement et sur-occupation (1996-2012)

La question du sureffectif des personnes détenues dans les établissements pénitentiaires en France semble rémanent puisque au regard des courbes d’évolution historique quelques rares périodes de baisse du nombre de personnes détenues offrent un court répit eu égard aux places disponibles.
Cet article propose tout d’abord un regard sur l’évolution du nombre de personnes détenues depuis 1980 pour ensuite traiter la question de la mesure du sureffectif.

Descriptif des personnes écrouées

...

Criminologies et exécution des peines : savoirs et pratiques au XXe siècle

Le champ de l’exécution des peines est soumis depuis quelques années en France à de profondes modifications : juridictionnalisation de l’application des peines, renouvellement des agents et du parc immobilier pénitentiaire, multiplication des alternatives à la détention et développement d’une perspective criminologique de la prise en charge des condamnés sont quelques-uns des traits de cette mutation. Le projet de recherche ANR Sciencepeine visait à rendre compte de cette mutation en exploran...

Prisonniers et prisons sur la scène de l’Opéra-Comique (1789-1801)

Bien que déjà présents sous l’Ancien Régime, les scènes de prisons et les personnages de prisonniers se multiplient durant la Révolution française. Cet article propose un large tour d’horizon des œuvres produites à l’Opéra-Comique – théâtres Favart et Feydeau – entre 1789 et 1801, dont l’intrigue puise dans l’univers carcéral. Il analyse l’évolution de cette pratique dramaturgique, en s’appuyant sur des exemples scénographiques variés et des critiques parues dans la presse contemporaine.

...

Guillotiner les simples d’esprit et les « demi-fous » ? Atténuation de la responsabilité pénale et application de la peine de mort (France, IVe République)

La circulaire Chaumié de 1905 impose la notion d’atténuation de la responsabilité afin de tenir compte des troubles ou des retards mentaux. Sous la IVe République, l’examen psychiatrique des accusés est quasi-systématique dans les affaires où la peine capitale est encourue. Alors que les déficients et malades mentaux sont réputés ne pas être concernés par l'application de la peine capitale, l'observation des dossiers de grâce montre qu'une expertise concluant à une responsabilité atténuée ne ...

Statistiques pénitentiaires et parc carcéral, entre encombrement et (sur)occupation (1900-1995). La gestion des effectifs détenus, des mots aux indicateurs chiffrés

La sur-occupation des établissements pénitentiaires est un élément persistant du diagnostic porté sur la situation des prisons françaises depuis le milieu des années 1970. Après une longue période de développement du parc carcéral, elle reste au cœur des débats sur la politique pénale. La fin du xixe siècle et la période de l’Entre-deux-guerres avaient été plutôt marquées par une diminution globale de la population et du parc pénitentiaires. Pourtant, l’encombrement de certains établissements...

L'abolition de la relégation en Guyane française (1938-1953)

Si l'abolition de la transportation en Guyane est acquise en décembre 1938, il faut attendre 1946 pour voir la même décision appliquée à la relégation. Et ce n'est qu'en 1953 que la colonie voit un dernier convoi organiser le rapatriement de ses ultimes forçats. La question de l'abolition de la relégation en Guyane entraîne de multiples difficultés et interroge le sens de cette peine. L'exil des relégués a permis pendant près d'un demi-siècle à la métropole de se débarrasser commodément d'une...

Dépénaliser le vagabondage ? L’impact relatif du décret-loi d’octobre 1935

Durant les années 1930, l'État français souhaite poursuivre sa politique de protection de l'enfance en danger moral. Il élabore pour les jeunes vagabonds une loi de dépénalisation qui vise à proposer des alternatives à la détention. Le décret-loi n°7 du 30 octobre 1935 doit en effet permettre de régler définitivement la question de ce type vagabondage, par ailleurs délit mal identifié et toujours délit de suspicion d'autres délits. Rapidement pourtant, les difficultés d'application de la loi ...

Valeur du travail à la 3e section de l’hôpital de Villejuif : entre thérapie et instrument disciplinaire

Cette intervention est dédiée à l’une des modalités utilisées à l’égard des « aliénés criminels, vicieux ou difficiles ».

Que ces derniers aient été internés suite à un non-lieu ou qu’ils aient été extraits provisoirement de prison pour être transférés à la 3e section de l’hôpital de Villejuif, ces aliénés criminels, ces criminels aliénés ou ces aliénés vicieux placés aux frontières des territoires médical et pénal font l’objet d’une prise en charge spécifique. À la 3e section, que le ...

Le déclin de l’entreprise générale de la centrale de Poissy (1870-1914)

Le système de l’entreprise générale des prisons avait une double mission : entretenir les détenus et offrir à chaque condamné un travail régulier, afin que celui-ci puisse retrouver, pendant le temps de son incarcération, des habitudes de tempérance, gage de sa réinsertion dans la société des hommes libres. L’intention était louable, la mise en œuvre fut problématique.

Affamés, sous-payés, les détenus furent les premières victimes de ce système qui consacrait la toute puissance d’un se...



Ressources électroniques et communication scientifique