Criminocorpus, revue hypermédia

Publication de travaux sur l'histoire de la justice, des crimes et des peines

A publication dedicated to the study of justice, crimes and punishments

Accéder au site
Criminocorpus, revue hypermédia

Criminocorpus, revue hypermédia rassemble des articles sur l’histoire de la justice, des crimes et des peines. Cette nouvelle publication vise à pérenniser l’expérience de publication réalisée depuis 2005 sur le portail Criminocorpus sous la forme de dossiers thématiques.

Criminocorpus, revue hypermédia brings together articles about the history of justice, crimes and sentencing, and aims, through its thematic issues, to perpetuate the experience of article production, since 2005, on the Criminocorpus platform.

Éditeur

En savoir plus

Labels

Revue ayant obtenu le label DOAJ

Services

Politique d'accès

Open access Freemium

Newsletter

S'abonner

RSS

S'abonner

Informations bibliographiques

Directeur de la publication

Marc Renneville

Type de support

Électronique

Etat de la collection

2005-2015

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

Publication à flux continu

Année de création

2005

Date de mise en ligne

06 mai 2010

ISSN format électronique

2108-6907

Langue de la publication

Français

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation en double aveugle

Délai moyen entre soumission et publication

8 semaines

Coordonnées

Adresse postale

Criminocorpus, revue hypermédia
CLAMOR - CNRS UMS 3726
CS n°71345
190-198 avenue de France
75648 Paris Cedex 13
France

Ville de production

Paris

Actualités

Nouveaux articles

Tra ambizione e carriera. La professione di advocatus nello Stato della Chiesa tra XVI e XVIII secolo

L’état actuel des recherches sur les avocats de l’Ancien Régime ne permet guère que d’ouvrir quelques pistes de réflexion. Cette étude sur les avocats à Rome vise d’abord à définir un groupe professionnel très important : le « Collegio degli avvocati concistoriali » existant à Rome depuis le XIVe siècle. Beaucoup d’avocats ont tenté, entre le XIVe et le XVIIIe siècle, d’entrer dans ce prestigieux collège dans l’espoir de faire une brillante carrière à Rome. Grâce à l'étude de leurs carrières,...

Barreau traditionnaliste contre barreau d’affaires : Le barreau de Bruxelles face la question des avocats-administrateurs de sociétés (1880-1925)

La profession d’avocat se structure autour d’une identité collective spécifique. Cette identité est défendue, au cours de la seconde moitié du XIXe siècle, par un groupe d’avocats particulièrement dynamique, porteur de valeurs dites « traditionnelles ». Elle s’appuie essentiellement sur le corpus déontologique hérité de l’époque napoléonienne. Le développement économique et industriel entraîne une croissance très importante des sociétés commerciales. Forts de leur compétence juridique, les av...

La mission d’avocat dans la Rome impériale d’après la correspondance de Pline le Jeune

Les nombreuses lettres de Pline le Jeune, publiées au IIe siècle, qui évoquent sa mission d’avocat témoignent de l’importance qu’il accorde à l’éloquence dans la défense des intérêts d’autrui. En se comparant à Cicéron, Pline met en avant une conception classique et républicaine de la mission d’avocat, toutefois concurrencée par l’image d’une pratique lucrative qui s’ouvre à des hommes moins fortunés. L’activité d’avocat de Pline, enserrée dans des obligations politiques et sociales, repose s...

Lionel Dorthe, Brigands et criminels d’habitude. Justice et répression à Lausanne, 1475-1550

Issu d’une thèse de doctorat soutenue en 2013, l’ouvrage de Lionel Dorthe est publié par la Bibliothèque historique vaudoise qui, depuis 1940, s’emploie à mettre en valeur les recherches de l’université de Lausanne, avec la particularité d’encourager au rapprochement du droit et de l’histoire. Il s’adresse en priorité à un public universitaire et aux érudits locaux qui y trouveront matière à réflexion, tant l’auteur remet en question un certain nombre de lieux communs, voire de mythes, qui en...

Jean-Michel Lambert, De combien d’injustices suis-je coupable ?

On ne saurait trop remercier les magistrats qui délaissent, quelques instants, leurs volumineux dossiers pour saisir la plume et offrir à la sagacité du lecteur un état des lieux de justice et de l’institution judiciaire. Ils livrent ainsi aux profanes, aux justiciables et aux administrés une ouverture sur la vie et le fonctionnement – en un mot, le monde – interne de la justice, souvent méconnus, et sur ce que recouvre la difficile mission qui leur est confiée, celle de juger. Le juge Jean-M...

La construction lombrosienne de l’épilepsie et le débat avec Gabriel Tarde. Crime et / ou folie ?

Cet article entend traiter le rapport entre crime et folie dans les théories de Cesare Lombroso et de Gabriel Tarde. Notre étude se concentre plus précisément sur l’apparition de la folie morale et de l’épilepsie dans L’uomo delinquente de Lombroso, ainsi que sur l’interprétation tardienne autour de ces deux notions qui vont progressivement constituer le noyau fondamental de la théorie de Lombroso.

D’un coté, nous tenterons de vérifier si l’introduction de ces notions marque une vraie r...

La Fédération nationale des associations d’accueil et de réinsertion sociale (FNARS)

La FNARS a été créée en 1956 par cinq associations (Emmaüs, Aurore, le Secours Catholique, l'Amicale du Nid et l'Armée du Salut). Actuellement, elle regroupe 870 associations adhérentes gérant 1500 établissements.

La FNARS s’est donné quelques priorités dès sa création :

  • l’amélioration de l'accueil des personnes sortant de prison (et s’adressant, aussi, à tout public en difficulté),

  • l’aide à l’insertion de publics qui relèvent des compétenc...

Former les acteurs à la prévention de la récidive : Quelles méthodes ? Quels outils ?

Précisions

Afin que le lecteur soit éclairé sur certaines particularités du contexte belge, je souhaite apporter quelques précisions à propos des termes utilisés.

  • Par « acteur » il faut entendre la fonction d’assistant de justice. Il s’agit de professionnels diplômés (majoritairement assistants sociaux, criminologues ou psychologues) qui ont été recrutés pour exécuter notamment des missions pénales telles que guidance probatoire, prise en charge de libérés conditionnels...

De la mise à l'épreuve à la contrainte pénale. Quelle évolution vers quel contenu ?

Introduction

Tout d’abord, je remercie chaleureusement les organisateurs de leur invitation. Je remercie également Romain Emelina, Conseiller pénitentiaire d’insertion et de probation (CPIP), membre de la direction de projet, pour sa contribution à la préparation de cette communication.

Comme annoncé, je vais évoquer auprès de vous quelles perspectives se donne la Direction de l’Administration pénitentiaire (DAP) s’agissant de la mise en œuvre de cette nouvelle peine : la contrain...

Les instruments d'évaluation des risques de récidive, du jugement professionnel non structuré aux outils actuariels

Le principe de l'individualisation de la peine constitue l'un des principes fondamentaux du droit pénal français (Saleilles, 1898). Ce principe guide l'ensemble du procès pénal, de la phase de détermination de la peine à sa mise à exécution en enjoignant les autorités judiciaires à personnaliser les modalités de la peine prononcée puis exécutée. Il apparaît comme le garant du respect des différentes finalités assignées à la peine à savoir sanctionner le condamné de manière à protéger la socié...