Catalogue des publications

Extrême-Orient Extrême-Occident

Revue s'intéressant à l'ensemble des productions culturelles du monde sinisé

A journal specialised in the culture of China and Eastern Asia

Accéder au site

Extrême-Orient, Extrême-Occident consacre chaque numéro à un thème ou une question (la divination, le divertissement, le jugement, l’art des jardins, l’existence d’une philosophie chinoise, etc.) intéressant l’ensemble des productions culturelles du monde sinisé (Chine, Corée, Japon, Viêt-Nam). Les différentes contributions élaborent par convergence des éléments de réponse à partir des horizons et des savoirs les plus divers.

Extrême-Orient, Extrême-Occident devotes each issue to a theme or question (divination, entertainment, judgement, the art of gardens, Chinese philosophy, etc) focussing on a number of countries with Chinese influenced cultural production—China, Korea, Japan or Vietnam. The various contributions create a convergence of horizons from a range of fields of knowledge.

Responsable(s)
Romain Graziani
URL sur Revues.org
http://extremeorient.revues.org
Catégories francophones
Représentations, Asie, Asie du Sud-Est, Extrême Orient, Chine
Catégories anglophones
Asian Studies, Multidisciplinary, Social Sciences; Interdisciplinary

Éditeur

Presses universitaires de Vincennes

Les Presses Universitaires de Vincennes (PUV) ont été fondées en 1982 à l'Université Paris 8 (Vincennes-Saint-Denis). Elles assurent un service public d'édition en mettant à la disposition de la communauté scientifique les ouvrages issus de la recherche universitaire la plus novatrice. Elles ont en même temps le souci de s'adresser à un public plus vaste, curieux d'aborder les questions de théorie, de méthode et d'objets que se posent aujourd'hui les sciences humaines. C'est dire que les PUV proposent des livres, individuels et collectifs, dans lesquels l'appareil critique est au service d'une réflexion inventive. Elles éditent également des revues dans des domaines spécialisés (linguistique, études médiévales ou orientales...), en explorant des champs variables de questionnement de façon diversifiée et le plus souvent interdisciplinaire.

Accéder au site

En savoir plus

Revue soutenue par l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS

Services

Politique d'accès
Barrière mobile avec accès commercial via Cairn
RSS
S'abonner
Contact
puv.revues@univ-paris8.fr

Informations bibliographiques

Voir la fiche de la revue sur d'autres sites
Via le Sudoc | Via WorldCat
Rédacteur(s) en chef
Romain Graziani
Type de support
Papier et électronique
Etat de la collection
2008-2009
Politique d'édition électronique
Publication en libre accès après un délai de restriction de 3 ans
Périodicité
Annuelle
Année de création
1982
Date de mise en ligne sur Revues.org
08 novembre 2011
ISSN format électronique
2108-7105
ISSN format papier
0754-5010
Langue de la publication
Français

Coordonnées

Courriel
puv.revues@univ-paris8.fr
Adresse postale
Extrême-Orient Extrême-Occident
2 rue de la liberté
75019 Paris
France
Ville de production
Paris

Actualités

Dernier numéro en ligne

35 | 2013 – Les astres et le destin. Astrologie et divination en Asie orientale

Couverture EXO n°35
ISBN 978-2-84292-367-9

L’enseignement théorique et pratique de l’astrologie et de la divination constitue une tradition transmise depuis l’antiquité. Il forme un excellent domaine de recherche sur l’enseignement d’une science traditionnelle.

Les civilisations de l’Inde et de l’Asie Orientale,  par la variété de leurs langues et écritures comme par l’intensité de leurs croisements culturels, offrent un terrain d’investigation particulièrement riche. Les articles rassemblés ici visent à donner une vue globale des deux facettes de la transmission des techniques divinatoires : tradition et innovation.

Alors que l’on ne tient compte d’ordinaire, en matière d’astrologie et d’arts divinatoires que d’une seule aire culturelle, ce numéro aborde à la fois la Chine et les cultures sinisées que sont la Corée, le Japon et le Viêtnam, l’Inde et le Cambodge indianisé, le Tibet, héritier de l’Inde, et la Mongolie, largement dépendante du Tibet culturellement. Cette diversification des angles permet de mettre en évidence de multiples transferts culturels : le Cambodge indianisé reprend des traditions calendériques chinoises, tout comme le Tibet, tandis que la Mongolie se forge une identité à partir des éléments qu’il reçoit du Tibet et de la Chine, sur la base de concepts propres plus anciens. On découvre l’usage politique de la divination, notamment par la fondation d’institutions officielles, ainsi que les surprenantes stratégies d’adaptation des arts divinatoires à l’époque moderne, que ce soit par le déguisement scientifique ou par le retour à l’identité nationale.



Ressources électroniques et communication scientifique