Méditerranée

Revue géographique des pays méditerranéens

Revue promouvant une approche géographique des pays du pourtour méditerranéen

A geography journal focusing on the Mediterranean area

Accéder au site
Méditerranée

La revue Méditerranée, fondée en 1960, participe au renouvellement des problématiques et des approches géographiques sur les grandes questions des sociétés humaines et de leur milieu. Elle est dédiée à l'ensemble des pays circum-méditerranéens. Elle est également une revue régionale qui publie régulièrement des mises au point sur la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Ouverte aux contributions internationales, elle rassemble des articles en français et en anglais.

The journal Méditerranée was founded in 1960 and aims to contribute to a renewal in geographical questioning of and approaches to the major questions of human societies and their environments. It focuses on all Mediterranean countries. It also has a regional role reporting regularly on the Provence-Alpes-Côte d’Azur area. It is open to international contributions and publishes articles in French and English.

Éditeur

Presses Universitaires de Provence

Les Presses Universitaires de Provence éditent et diffusent des ouvrages issus des travaux de recherche menés à l'Université de Provence.

En savoir plus

Revue soutenue par l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS

Services

Politique d'accès

Barrière mobile avec accès commercial via Cairn

RSS

S'abonner

Contact

pup@univ-amu.fr

Informations bibliographiques

Voir la fiche de la revue sur d'autres sites

Via le Sudoc | Via WorldCat

Directeur de la publication

Charles Zaremba

Rédacteur(s) en chef

Claudine Durbiano

Responsable de l'édition électronique

Jean-Bernard Cholby

Type de support

Papier et électronique

Etat de la collection

2005-2011

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès après un délai de restriction de 2 ans

Périodicité

Semestrielle

Année de création

1960

Date de mise en ligne

20 janvier 2009

ISSN format électronique

1760-8538

ISSN format papier

0025-8296

Langue de la publication

Français

Coordonnées

Courriel

pup@univ-amu.fr

Adresse postale

Méditerranée
Publications de l’Université de Provence
29 rue Robert Schuman
13621 Aix-en-Provence Cedex 1
France

Ville de production

Aix-en-Provence

Actualités

Nouveau numéro

122 | 2014 – Le petit âge de glace en Méditerranée

Couverture Méditerranée 122
ISBN 978-2-85399-966-3
A4, 218 p.
Ce numéro de la revue Méditerranée, dédié au petit âge de glace (PAG) rassemble treize articles de l’Espagne à la Syrie et même à la mer Caspienne, du Bas-Rhône à la lagune de Venise, des derniers glaciers résiduels des Balkans à l’Atlas marocain, traitant des températures, des pluies, des variations du trait de côte, des modifications géomorphologiques fluviales, des variations du couvert végétal, des crues et des étiages… Cette richesse traduit à la fois la diversité des méthodes utilisées par de nombreuses disciplines, la complexité de la période étudiée ainsi que la diversité des milieux péri-méditerranéens. Ce volume aborde quatre questions majeures :
Quelles sont les limites de début et de fin du PAG autour de la Méditerranée ? Sont-elles identiques à celles proposées pour l’Europe atlantique ? 
Les manifestations du PAG sont-elles homogènes ou variables à l’échelle de la Méditerranée ? Si autour du golfe du Lion les travaux ont montré une tendance à l’augmentation de l’hydraulicité et aux hivers froids, les données issues de la péninsule ibérique tendent à souligner, parallèlement à la baisse des températures, l’augmentation de la sécheresse. Il en va de même en Méditerranée orientale où le PAG est certes froid mais sec. 
La rythmicité séculaire interne du PAG telle qu’elle a été définie en Europe centrale est-elle transposable en Méditerranée et notamment l’opposition entre une phase précoce (dès la fin du xiiie s.) et une phase sévère (débutant au milieu du xvie s) ? 
Enfin, la question des effets sur les sociétés des modifications climatiques liées au PAG doivent être pensé dans le cadre spécifique des sociétés méditerranéennes où la question de la gestion de la ressource en eau est un problème récurrent. Appréhender cette question nécessite de prendre des précautions car la coïncidence chronologique ne saurait assurer en rien un lien causal. Le climat ne fait pas l’Histoire, mais il peut contribuer aux dynamiques sociales et d’innovation en favorisant l’adoption de pratiques, de règlements ou de techniques. Si l’exacerbation des irrégularités hydrologiques et du détritisme ont eu un rôle négatif dans les zones d’altitudes et sur les milieux urbains confrontés à une aggravation de l’aléa, il n’est pas sur qu’il en soit de même dans toutes les basses plaines agricoles avec les « terres nouvelles » gagnées sur la mer et les fleuves. 
Il reste encore difficile de se faire une idée précise de l’évolution climatique au cours du PAG à l’échelle régionale, de sa variabilité spatiale et chronologique. La première raison en est l’hétérogénéité spatiale des sources documentaires. Si l’opposition entre données de la Méditerranée de l’Ouest et de l’Est reste encore prégnante, cette différence tend à se combler. De la lecture de ces articles, se dégage toutefois une Méditerranée amputée de sa rive sud et donc une image nécessairement incomplète du PAG. D’un point de vue de l’histoire de l’environnement récent, la Méditerranée n’a encore qu’une rive.