Laboratoire italien

Politique et société

Revue consacrée à l'étude de l'Italie passée et présente comme un lieu privilégié d'étude du politique

A journal specialised in Italian politics, past and present

Accéder au site
Laboratoire italien

Laboratoire italien se propose de constituer un lieu de réflexion et de débat pour tous ceux qui s’intéressent à l’Italie en tant que « laboratoire politique ». Concevoir un « laboratoire politique » italien signifie considérer l’Italie, dans sa pluralité et diversité, du Moyen Âge à nos jours, comme un lieu d’élaborations et de réalisations multiples du politique. Concevoir l’Italie comme un « laboratoire » signifie aussi, sur le plan méthodologique, promouvoir des analyses fondées sur des expériences autant que sur des textes et des concepts, loin de toute volonté d’idéalisation. Unité d’objet, pluralité de perspectives : tout se tient dans la constitution du politique. Laboratoire italien est publié avec la collaboration du CERPPI (ENS) et du Dipartimento di scienze giuridiche dell’Università di Trento.

The aim of Laboratoire italien is to provide a focus for thinking and debate for all those interested in Italy as a “political laboratory”, from the Middle Ages to the present day. The term “political laboratory” in relation to Italy implies considering the country in its diversity and pluralism, as a locus for multiple developments and achievements in politics. The idea of Italy as “laboratory”, on the methodological scale, also means promoting analyses based on experiment and experience, as much as on texts and concepts, without idealising, through a plurality of perspectives on a single object, politics. Laboratoire italien is published with the collaboration of the CERPPI (ENS) and the Dipartimento di scienze giuridiche dell’Università di Trento.

Éditeur

ENS Éditions

Les Éditions de l’École normale supérieure de Lyon, créées en 1993 à Fontenay-Saint-Cloud, ont pris un nouveau départ après l’installation, en 2000,  de l’École (ENS LSH) à Lyon. En 2011, fortes de l’apport des publications de l’Institut national de recherche pédagogique, elles doivent désormais relever le défi des enjeux de l’École dans toute sa diversité actuelle après la fusion des deux ENS lyonnaises et la création en son sein de l’Institut français de l’Éducation. ENS Éditions publie donc des ouvrages de toute origine, de chercheurs français ou étrangers, en harmonie avec les questionnements des centres de recherche de l’ensemble de l’École.

En savoir plus

Labels

Revue ayant obtenu le label DOAJ

Services

Politique d'accès

Open access Freemium

RSS

S'abonner

Contact

jlfournel@magic.fr

Informations bibliographiques

Voir la fiche de la revue sur d'autres sites

Via le Sudoc | Via WorldCat

Rédacteur(s) en chef

Jean-Louis Fournel

Type de support

Électronique

Etat de la collection

2001-2016

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

Annuelle

Année de création

2000

Date de mise en ligne

07 juillet 2011

ISSN format électronique

2117-4970

ISSN format papier

1627-9204

Langues de publication

Français, Italiano

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation par le comité éditorial

Délai moyen entre soumission et publication

60 semaines

Coordonnées

Courriel

jlfournel@magic.fr

Adresse postale

Laboratoire italien
ENS - Lettres et Sciences humaines
15 parvis René Descartes
BP 7000
69342 Lyon CEDEX 07
France

Ville de production

Lyon

Actualités

Nouveau numéro

17 | 2016 – Textes et documents au temps des Guerres d’Italie : Alciato, Gagliano, Guicciardini, Machiavel, Sforza

Pour la première fois, la revue Laboratoire italien consacre un numéro entier à la publication de textes inédits. Ainsi se succèdent cinq traces écrites qui ont en commun le moment de leur rédaction (en les trente premières années du XVIe siècle), mais aussi le fait qu’ils émanent tous d’acteurs engagés dans la vie politique de leur temps et qu’ils sont donc tous marqués par la perception des bouleversements induits par le début des Guerres d’Italie : le Philargyrus, comédie inédite d’Alciato ; les ricordi insérés dans le « Libro dei debitori e creditori » de Giuliano da Gagliano ; une série de lettres inédites autour du « Tumulto del Venerdì » (soulèvement florentin qui a précédé de quelques semaines le renversement du régime médicéen) ; un inédit bref mais très important de Machiavel qui est consacré à un projet de décret sur la réforme de l’État rédigé à l’automne 1512, et, enfin, une étude sur deux plis diplomatiques produits à l’automne 1526 par Francesco II Sforza, duc de Milan.

Ce numéro est publié avec le concours de l'Université Paris 8 (Laboratoire d'études romanes) et de l'Institut universitaire de France.

Per la prima volta, Laboratoire italien dedica un intero numero alla pubblicazione di testi inediti. Il volume include cinque tracce scritte che hanno in comune il momento della loro redazione (i primi trent’anni del Cinquecento) ma anche il fatto che sono scritte da attori impegnati nella vita politica del proprio tempo e sono segnate quindi da una percezione degli scombussolamenti in atto da quella prima fase delle Guerre d’Italia: il Philargyrus, commedia inedita dell’Alciato; i ricordi inseriti nel « Libro dei debitori e creditori » di Giuliano da Gagliano, una serie di lettere inedite attorno al « Tumulto del Venerdì » (un tumulto fallito avvenuto nell’aprile del 1527, poche settimane prima della caduta del regime mediceo), un inedito autografo breve ma molto importante di Machiavelli dedicato ad un progetto di riforma dello stato redatto nell’autunno del 1512 e, in fine,  uno studio su due lettere diplomatiche dell’autunno 1526 scritte da Francesco II Sforza, duca di Milano.

For the first time, Laboratoire italien publishes a full issue on unknown texts. These five written footsteps of a unique historical moment (the first thirty years of 16th century) are written by actors of the political life of their time and they all include a perception of radical changes that happened in the so-called “Italian Wars” (1494-1559): Philargyrus, an unknown comedy by Alciato; some ricordi included in his “Libro dei debitori e creditori” by Giuliano da Gagliano; few letters about the “Tumulto del Venerdì” (a brief riot against Medici in april 1527, some weeks before the fall of Medici); an unknown and very important autograph text by Machiavel about a a proposal for a constitutional reform (november 1512), and, last but not least, two diplomatic letters written in autumn of 1526 by Francesco II Sforza, duke of Milan.