Laboratoire italien

Politique et société

Revue consacrée à l'étude de l'Italie passée et présente comme un lieu privilégié d'étude du politique

A journal specialised in Italian politics, past and present

Accéder au site
Laboratoire italien

Laboratoire italien se propose de constituer un lieu de réflexion et de débat pour tous ceux qui s’intéressent à l’Italie en tant que « laboratoire politique ». Concevoir un « laboratoire politique » italien signifie considérer l’Italie, dans sa pluralité et diversité, du Moyen Âge à nos jours, comme un lieu d’élaborations et de réalisations multiples du politique. Concevoir l’Italie comme un « laboratoire » signifie aussi, sur le plan méthodologique, promouvoir des analyses fondées sur des expériences autant que sur des textes et des concepts, loin de toute volonté d’idéalisation. Unité d’objet, pluralité de perspectives : tout se tient dans la constitution du politique. Laboratoire italien est publié avec la collaboration du CERPPI (ENS) et du Dipartimento di scienze giuridiche dell’Università di Trento.

The aim of Laboratoire italien is to provide a focus for thinking and debate for all those interested in Italy as a “political laboratory”, from the Middle Ages to the present day. The term “political laboratory” in relation to Italy implies considering the country in its diversity and pluralism, as a locus for multiple developments and achievements in politics. The idea of Italy as “laboratory”, on the methodological scale, also means promoting analyses based on experiment and experience, as much as on texts and concepts, without idealising, through a plurality of perspectives on a single object, politics. Laboratoire italien is published with the collaboration of the CERPPI (ENS) and the Dipartimento di scienze giuridiche dell’Università di Trento.

Éditeur

ENS Éditions

Les Éditions de l’École normale supérieure de Lyon, créées en 1993 à Fontenay-Saint-Cloud, ont pris un nouveau départ après l’installation, en 2000,  de l’École (ENS LSH) à Lyon. En 2011, fortes de l’apport des publications de l’Institut national de recherche pédagogique, elles doivent désormais relever le défi des enjeux de l’École dans toute sa diversité actuelle après la fusion des deux ENS lyonnaises et la création en son sein de l’Institut français de l’Éducation. ENS Éditions publie donc des ouvrages de toute origine, de chercheurs français ou étrangers, en harmonie avec les questionnements des centres de recherche de l’ensemble de l’École.

En savoir plus

Labels

Revue ayant obtenu le label DOAJ

Services

Politique d'accès

Open access Freemium

RSS

S'abonner

Contact

jlfournel@magic.fr

Informations bibliographiques

Voir la fiche de la revue sur d'autres sites

Via le Sudoc | Via WorldCat

Rédacteur(s) en chef

Jean-Louis Fournel

Type de support

Électronique

Etat de la collection

2001-2017

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

Annuelle

Année de création

2000

Date de mise en ligne

07 juillet 2011

ISSN format électronique

2117-4970

ISSN format papier

1627-9204

Langues de publication

Français, Italiano

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation par le comité éditorial

Délai moyen entre soumission et publication

60 semaines

Coordonnées

Courriel

jlfournel@magic.fr

Adresse postale

Laboratoire italien
ENS - Lettres et Sciences humaines
15 parvis René Descartes
BP 7000
69342 Lyon CEDEX 07
France

Ville de production

Lyon

Actualités

Nouveau numéro

19 | 2017 – La république en Italie (1848-1948)

Ce volume retrace le développement et la maturation de l’idée républicaine en Italie entre 1848 et 1948, par une double approche historique et littéraire. Le but est de déceler la spécificité d'une voie républicaine italienne, à partir des expériences locales de Rome, Venise, Milan et du Sud de l'Italie pendant le Risorgimento jusqu'aux années de la monarchie libérale et du fascisme. Les interventions sont regroupées autour de trois axes principaux : les mémoires des républiques italiennes de 1848-1849 et la construction d'un langage politique et littéraire local et en même temps national, les modèles et contre-modèles républicains étrangers à partir desquels se définit la voie italienne, les discours républicains sous la monarchie et sous le fascisme. La reconstruction de l'histoire d'un siècle à partir de cette perspective, entre la faillite du modèle républicain au moment de l'Unité et sa victoire après la deuxième guerre mondiale, explique la difficulté de l'Italie, encore aujourd'hui, à assumer son passé.

Il volume ripercorre lo sviluppo e la maturazione dell’idea repubblicana in Italia tra il 1848 e il 1948, con un doppio approccio storico e letterario. Lo scopo è di scoprire la specificità di una via repubblicana italiana, dalle esperienze locali di Roma, Venezia, Milano e del Mezzogiorno durante il Risorgimento fino agli anni della monarchia liberale e del fascismo. Gli interventi sono raggruppati intorno a tre assi principali: la memoria delle repubbliche italiane del biennio 1848-1849 e la costruzione di un linguaggio politico e letterario locale e nello stesso tempo nazionale, i modelli e contro-modelli repubblicani stranieri dai quali si definisce la via italiana, i discorsi repubblicani sotto la monarchia e durante il ventennio fascista. La ricostruzione di un secolo di storia da questa prospettiva, tra il fallimento del modello repubblicano al momento dell’Unità e la sua vittoria dopo la seconda guerra mondiale, spiega le difficoltà dell’Italia, ancora oggi, ad accettare il suo passato.

This volume traces the development and maturation of the republican idea in Italy between 1848 and 1948 through an approach which is both political and literary. The aim is to identify the specific nature of an Italian republican path, starting from the local experiences in Rome, Venice, Milan and Southern Italy during the Risorgimento and ending with the years of liberal monarchy and fascism. The articles are grouped around three key areas: memories of the Italian republics of 1848-1849 and the construction of a political and literary language both localand national at the same time; foreign republican models and counter models from which theItalian way defines itself; the republican discourses under the monarchy and under fascism. Reconstructing the history of a century from that specific perspective, between the failure of the republican model at the time of the Unity and its victory after World War II, can account for Italy'sdifficulties – even today – to face its past.