Trivium

Revue franco-allemande de sciences humaines et sociales - Deutsch-französische Zeitschrift für Geistes- und Sozialwissenschaften

Revue franco-allemande thématique publiant des traductions d'importants articles de revues afin de promouvoir, au-delà des frontières, les échanges dans les sciences sociales et humaines

A French-German electronic journal publishing translations of important articles in the humanities and social sciences

Revista en línea franco-alemana que publica, en forma de números temáticos, traducciones de importantes artículos de revistas para promover, a través de las fronteras, los intercambios dentro de las ciencias sociales y humanas

Deutsch-französische Online-Zeitschrift, die in themenspezifischen Ausgaben Übersetzungen von einschlägigen Aufsätzen bietet, um den grenzübergreifenden Austausch im Bereich der Geistes- und Sozialwissenschaften zu fördern

Accéder au site
Trivium

Trivium, nouvelle revue électronique franco-allemande, éditée par la Fondation Maison des Sciences de l’Homme, se conçoit comme un instrument d’échanges et de coopération entre les communautés de recherche francophone et germanophone. Elle permet de lire en traduction française, respectivement allemande, des articles qui font débat, ou qui ont fait école, articles parus dans les meilleures revues des SHS françaises et allemandes. Les articles traduits paraîssent trois fois par an, réunis dans des dossiers thématiques. Chaque dossier de traduction d’articles est l’objet d’une introduction par un responsable scientifique, ainsi que de compléments bibliographiques.

Trivium, a new Franco-German electronic review, published by the Maison des sciencesde l’homme, is an instrument for exchange and cooperation between the French- and German-speaking communities, and provides an opportunity to read the best articles in the humanities and social sciences in both France and Germany, articles that have given rise to controversy, or attracted a following. The translated articles appear three times per year in theme sections. Each section has an introduction by a leading researcher in the area, and also features bibliographical details.

Éditeur

Les éditions de la Maison des sciences de l’Homme

La Fondation Maison des sciences de l’homme (FMSH) est un établissement d’utilité publique, personne morale de droit privé, ayant pour but, selon le décret du 4 janvier 1963 modifié : « la promotion de l’étude des sociétés humaines considérées avant tout dans leurs réalités actuelles et à partir d’elles ». Les Éditions de la Maison des sciences de l’homme ont développé à partir des années 1970 un catalogue original, en sciences humaines et sociales, qui rassemble des publications scientifiques de haut niveau, nées pour la plupart d’une collaboration avec d’autres institutions qu’elles soient françaises (EHESS, CNRS, INRA, Institut de France, ministères de la Culture et de la Communication, de l’Éducation nationale et de la Recherche) ou étrangères.

En savoir plus

Labels

Revue ayant obtenu le label DOAJ

Services

Politique d'accès

Open access

Newsletter

S'abonner

RSS

S'abonner

Contact

trivium@msh-paris.fr

Informations bibliographiques

Voir la fiche de la revue sur d'autres sites

Via WorldCat

Directeur de la publication

Hinnerk Bruhns, Thomas Maissen

Responsable de l'édition électronique

Katrin Heydenreich

Type de support

Électronique

Etat de la collection

2008-2016

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

Trois numéros par an

Année de création

2007

Date de mise en ligne

05 avril 2008

ISSN format électronique

1963-1820

Langues de publication

Français, Deutsch

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation par le comité éditorial

Délai moyen entre soumission et publication

26 semaines

Coordonnées

Courriel

trivium@msh-paris.fr

Adresse postale

Trivium
Fondation Maison des Sciences de l’Homme
190 avenue de France
75648 Paris Cedex 13
France

Ville de production

Paris

Actualités

Nouveau numéro

24 | 2016 – Weber et Finley. Controverses sur l'Antiquité

Trivium. Revue franco-allemande de sciences sociales et humaines et la revue Anabases. Traditions et réceptions de l’Antiquité se sont associées pour proposer à leurs lecteurs une réflexion originale sur la réception de Max Weber ‘historien de l’Antiquité’. L’idée en est venue d’un sociologue, François Chazel. Nous publions ci-dessous, en guise d’introduction, ses réflexions, modestement intitulées « observations d’un profane », sur des débats qui se sont déroulés presqu’exclusivement entre spécialistes de l’Antiquité. Le regard un peu plus distancié d’un sociologue, grand lecteur de Weber, fait ressortir des différences notables dans la réception de Weber l’Antiquisant en France et en Allemagne. Parmi elles, le rôle décisif de Moses I. Finley et le poids accordé à la dimension économique en France. François Chazel attire l’attention sur les analyses de Christian Meier, historien bien introduit en France, mais dont les réflexions sur Max Weber, traduites depuis longtemps en italien, n’y étaient pas connues. En intégrant, à l’attention des lecteurs germanophones, dans ce dossier les interrogations de Raymond Descat sur le modèle économique de la cité antique, nous espérons montrer la grande complexité des questions soulevées ici.

Ce numéro de Trivium a pu être réalisé grâce à des soutiens accordés par la Gerda Henkel-Stiftung et la DGLFLF.

Die Zeitschriften Trivium. Deutsch-französische Zeitschrift für Geistes- und Sozialwissenschaften und Anabases. Traditions et réceptions de l’Antiquité haben gemeinsam den Plan entwickelt, ihren Lesern eine originelle Sicht auf die Rezption  der Arbeiten Max Webers zur Geschichte der Antike vorzustellen. Der Anstoß zu diesem Vorhaben kam von einem Soziologen, François Chazel. Seine Überlegungen zu einer Debatte, die den Kreis der Spezialisten der Antike kaum überschritten hat, stellen wir als Einleitungsessay zwei sehr unterschiedlichen Beiträgen zu dieser Debatte voran. Der etwas distanziertere Blick eines Soziologen lässt die markanten Unterschiede der deutschen und französischen Rezeption Webers in der Alten Geschichte deutlich hervortreten. Dazu gehören vor allem die Rolle von Moses I. Finley und das Gewicht der ökonomischen Dimension in der französischen Debatte. Christian Meier ist ein in Frankreich viel übersetzter Autor; seine differenzierte Würdigung von Webers Sicht der antiken Geschichte war dort jedoch noch unbekannt. In den französischen Auseinandersetzungen über die Natur der antiken Wirtschaft wurde Weber lange nur durch die Brille von Moses Finley gelesen. Die Überlegungen von Raymond Descat zum Modell der Wirtschaft der griechischen Polis zeigen die Komplexität der hier behandelten Problematik auf.

Diese Ausgabe wurde publiziert mit Unterstützung der Gerda Henkel Stiftung und der Délégation générale à la langue française et aux Langues de France (DGLFLF).