Trivium

Revue franco-allemande de sciences humaines et sociales - Deutsch-französische Zeitschrift für Geistes- und Sozialwissenschaften

Revue franco-allemande thématique publiant des traductions d'importants articles de revues afin de promouvoir, au-delà des frontières, les échanges dans les sciences sociales et humaines

A French-German electronic journal publishing translations of important articles in the humanities and social sciences

Revista en línea franco-alemana que publica, en forma de números temáticos, traducciones de importantes artículos de revistas para promover, a través de las fronteras, los intercambios dentro de las ciencias sociales y humanas

Deutsch-französische Online-Zeitschrift, die in themenspezifischen Ausgaben Übersetzungen von einschlägigen Aufsätzen bietet, um den grenzübergreifenden Austausch im Bereich der Geistes- und Sozialwissenschaften zu fördern

Accéder au site
Trivium

Trivium, nouvelle revue électronique franco-allemande, éditée par la Fondation Maison des Sciences de l’Homme, se conçoit comme un instrument d’échanges et de coopération entre les communautés de recherche francophone et germanophone. Elle permet de lire en traduction française, respectivement allemande, des articles qui font débat, ou qui ont fait école, articles parus dans les meilleures revues des SHS françaises et allemandes. Les articles traduits paraîssent trois fois par an, réunis dans des dossiers thématiques. Chaque dossier de traduction d’articles est l’objet d’une introduction par un responsable scientifique, ainsi que de compléments bibliographiques.

Trivium, a new Franco-German electronic review, published by the Maison des sciencesde l’homme, is an instrument for exchange and cooperation between the French- and German-speaking communities, and provides an opportunity to read the best articles in the humanities and social sciences in both France and Germany, articles that have given rise to controversy, or attracted a following. The translated articles appear three times per year in theme sections. Each section has an introduction by a leading researcher in the area, and also features bibliographical details.

Éditeur

Les éditions de la Maison des sciences de l’Homme

La Fondation Maison des sciences de l’homme (FMSH) est un établissement d’utilité publique, personne morale de droit privé, ayant pour but, selon le décret du 4 janvier 1963 modifié : « la promotion de l’étude des sociétés humaines considérées avant tout dans leurs réalités actuelles et à partir d’elles ». Les Éditions de la Maison des sciences de l’homme ont développé à partir des années 1970 un catalogue original, en sciences humaines et sociales, qui rassemble des publications scientifiques de haut niveau, nées pour la plupart d’une collaboration avec d’autres institutions qu’elles soient françaises (EHESS, CNRS, INRA, Institut de France, ministères de la Culture et de la Communication, de l’Éducation nationale et de la Recherche) ou étrangères.

En savoir plus

Labels

Revue ayant obtenu le label DOAJ

Politique d'accès

Open access

Newsletter

S'abonner

RSS

S'abonner

Contact

trivium@msh-paris.fr

Informations bibliographiques

Voir la fiche de la revue sur d'autres sites

Via WorldCat

Directeur de la publication

Hinnerk Bruhns, Thomas Maissen

Responsable de l'édition électronique

Katrin Heydenreich

Type de support

Électronique

Etat de la collection

2008-2017

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

Trois numéros par an

Année de création

2007

Date de mise en ligne

05 avril 2008

ISSN format électronique

1963-1820

Langues de publication

Français, Deutsch

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation par le comité éditorial

Délai moyen entre soumission et publication

26 semaines

Coordonnées

Courriel

trivium@msh-paris.fr

Adresse postale

Trivium
Fondation Maison des Sciences de l’Homme
190 avenue de France
75648 Paris Cedex 13
France

Ville de production

Paris

Actualités

Nouveau numéro

27 | 2017 – Les traces du sensible: pour une histoire des sens dans les sociétés anciennes

Les travaux menés actuellement en anthropologie des sens soulignent que chaque société se caractérise par un « régime sensoriel » propre, intimement lié à un système de pratiques, de valeurs et de représentations. Les mondes anciens gagnent eux aussi à être étudiées en tenant compte de leur rapport au sensible : depuis quelques années, les historiens de l’Antiquité s’intéressent aux sons, aux couleurs, aux parfums, aux aliments, privilégiant parfois une approche pluri-sensorielle. Les études menées montrent que les lacunes et certaines difficultés d’interprétation de la documentation disponible peuvent être surmontées en croisant les approches et les témoignages. Il apparaît aussi que l’intérêt de nos sources est moins de reconstituer une réalité sensible aujourd’hui entièrement disparue, que de nous donner accès à tout un système de représentations, de valeurs et de concepts propres aux cultures de l’Antiquité.
Le lecteur trouvera dans ce dossier un éventail assez large des pistes d’enquête possibles sur les « façons de sentir », en fonction des champs disciplinaires (histoire, archéologie, philologie, histoire de l’art, histoire des religions, historiographie, anthropologie historique…) et à travers diverses aires culturelles : Mésopotamie, Monde égéen de l’Âge du Bronze, Grèce, Rome, jusqu’à l’Antiquité tardive et Byzance.

Ce numéro a été publié avec le soutien des fondations Gerda Henkel et Fritz Thyssen, de la DGLFLF, ainsi que du programme « Synaesthesia » financé par l'Idex de l'Université fédérale de Toulouse (2015-2017).

Neuere Forschungen im Bereich der Anthropologie der Sinne betonen, dass jede Gesellschaft durch ein ihr eigenes »System der Sinne« gekennzeichnet ist, das auf das Engste mit einem System von Praktiken, Werten und Vorstellungen verbunden ist. Unser Verständnis auch längst vergangener Welten vertieft sich, wenn wir den Blick darauf lenken, wie sie sich zum Empfindbaren verhalten haben. Bereits seit einigen Jahren richten Althistoriker ihr Augenmerk auf Geräusche, Farben, Düfte sowie Speisen und verwenden dabei nach Möglichkeit multisensorische Ansätze. In diesen Studien zeigt sich, dass Lücken in der Überlieferung und manche Schwierigkeiten der Quelleninterpretation dadurch überbrückt werden können, dass man unterschiedliche Ansätze und Zeugnisse miteinander kombiniert. Auch wird deutlich, dass das Interesse dieses neuen Zugangs zu den Quellen weniger in dem Versuch besteht, eine heute gänzlich verschwundene sinnliche Realität zu rekonstruieren, als vielmehr darin, uns Einblicke in ein den antiken Kulturen eigentümliches Vorstellungs- und Wertesystem zu gewähren. Die vorliegende Textauswahl präsentiert ein breites Spektrum von Beispielen aus unterschiedlichen Epochen und Regionen: von Mesopotamien über die bronzezeitliche Ägäis, Griechenland und Rom bis hin zu Spätantike und Byzanz. Historiker, Archäologen, Philologen, Kunst- und Religionshistoriker sowie Vertreter der Historischen Anthropologie verfolgen die Frage nach den Zugangsweisen zu unterschiedlichen Formen sensorischen Empfindens.

Die Publikation dieses Themenheftes wurde gefördert durch die Gerda Henkel-Stiftung, die Fritz Thyssen Stiftung, die Délégation générale à la langue française et aux Langues de France (DGLFLF) sowie das von der Exzellenzinitiative der Universität Toulouse finanzierte Programm »Synaesthesia« (2015-2017).