Tracés

Revue de sciences humaines

Revue de sciences humaines et sociales étudiant les objets en contexte

A humanities and social sciences journal examining subjects in context

Accéder au site
Tracés

La revue de sciences humaines Tracés, éditée par ENS Éditions, réunit deux fois par an des auteurs issus de diverses disciplines autour d’un thème ou d’un problème commun traversant les sciences humaines. Parfois, il s’agit de rendre compte d’un débat ancien qui a pris un tour nouveau en raison de l’actualité éditoriale ou d’événements politiques. D’autres fois, l’ambition est de soumettre à une interrogation croisée une notion que les multiples traditions intellectuelles et disciplinaires abordent en ordre dispersé ou bien encore tenter des rapprochements plus spéculatifs autour d’un terme aux usages mal contrôlés. La conviction profonde de Tracés est que le dialogue interdisciplinaire est non seulement possible mais fécond.

Tracés, a journal of social science and the humanities, is published by ENS Éditions. Twice a year, Tracés brings together authors from a variety of disciplines to discuss a theme or common problem that cuts across the human sciences. Sometimes this entails reopening an old debate which has taken a new turn in light of political or editorial developments. At other times the ambition is to bring a cross-disciplinary examination to bear on a notion that a number of intellectual traditions approach in a disorderly manner. More speculatively, an attempt might be made to reconcile the ill defined applications of a given term. Tracés’ deeply held conviction is that dialogue between disciplines be not only possible but fruitful.

Éditeur

ENS Éditions

Les Éditions de l’École normale supérieure de Lyon, créées en 1993 à Fontenay-Saint-Cloud, ont pris un nouveau départ après l’installation, en 2000,  de l’École (ENS LSH) à Lyon. En 2011, fortes de l’apport des publications de l’Institut national de recherche pédagogique, elles doivent désormais relever le défi des enjeux de l’École dans toute sa diversité actuelle après la fusion des deux ENS lyonnaises et la création en son sein de l’Institut français de l’Éducation. ENS Éditions publie donc des ouvrages de toute origine, de chercheurs français ou étrangers, en harmonie avec les questionnements des centres de recherche de l’ensemble de l’École.

En savoir plus

Revue soutenue par l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS

Politique d'accès

Open access Freemium

RSS

S'abonner

Contact

redactraces@groupes.renater.fr

Informations bibliographiques

Voir la fiche de la revue sur d'autres sites

Via le Sudoc | Via WorldCat

Directeur de la publication

Jean-François Pinton

Rédacteur(s) en chef

Anthony Pecqueux, Christelle Rabier

Type de support

Papier et électronique

Etat de la collection

2002-2017

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

Trois fois par an

Année de création

2002

Date de mise en ligne

25 avril 2008

ISSN format électronique

1963-1812

ISSN format papier

1763-0061

Langue de la publication

Français

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation en double aveugle

Délai moyen entre soumission et publication

50 semaines

Coordonnées

Courriel

redactraces@groupes.renater.fr

Adresse postale

Tracés
École normale supérieure de Lyon
15 Parvis René Descartes
BP 7000
69342 Lyon
France

Ville de production

Lyon

Actualités

Nouveau numéro

#17 | 2017 – Traduire et introduire les sciences sociales d’Asie orientale

Couverture

Le numéro offre la traduction et l’analyse comparée de trois textes singuliers issus des sciences sociales d’Asie orientale. Écrite en japonais par l’architecte et l’ethnologue urbain Kon Wajirô en 1927, la première traduction revient sur l’expérience graphique et savante conduite par Kon dans les rues de la ville en cours de reconstruction après le séisme de 1923 pour étudier les pratiques quotidiennes de ses contemporains. Le dossier est l’occasion de replacer cette œuvre dans l’histoire des sciences japonaise, et la comparer avec les inventaires du quotidien européens. Le deuxième dossier revient sur l’œuvre du politiste Yu Keping, à partir d’une traduction du chinois d’une synthèse sur les innovations gouvernementales publiée en 2010. Il est l’occasion de proposer une analyse sur la science politique et sur la réalité des réformes de la gouvernance locale en Chine, au miroir de la démocratie européenne. Le dernier texte, publié en 2013 en coréen par la sociologue du droit Yang Hyunah, porte sur le recours constitutionnel contre le délit d’avortement en Corée du Sud qu’elle éclaire par une analyse de l’expérience féminine des pratiques abortives. Son analyse est replacée dans une histoire de l’encadrement légal de l’avortement et des mouvements féministes en Corée du Sud et au Japon, mise en regard de l’histoire française et au miroir d’une réflexion psychanalytique. Le numéro se clôt par une analyse historique et épistémologique de la traduction en français des sciences sociales d’Asie orientale.

In the new “Translating and Introducing” issue, the introduction discusses the choice made by the editorial team to translate “What is modernoly?” by urban ethnographer and architect Kon Wajirô (1927), from the Japanese language; a reflection in Chinese by the political scientist Yu Keping on governmental innovations (2010); and a research in Corean by sociologist Yang Hyunah on perceptions of aborting practices in South-Corea (2013). These translations and their commentaries have induced further discussions about geographies and languages of translation, operating epistemologies, as well as scales and modes of comparative analysis, within East Asia and globally.