Migration et travail

En 2015 le séminaire permanent « Migration travail » se met en place, empreint du programme de recherche ANR FABRICAMIG.SA et des recherches menées par des sociologues du travail qui ont étudié la migration. Les objectifs principaux sont les suivants :

  1. Renouveler les connaissances en rouvrant le débat épistémologique et empirique, en articulant migration et travail dans une visée critique rétroactive des analyses du fait migratoire, mais aussi dans le contexte de globalisation et de résurgence des frontières raciales dans les rapports sociaux actuels.
  2. Dégager les nouvelles approches épistémologiques et empiriques qui caractérisent l’articulation migration travail et souligner la pertinence de la contribution de ce phénomène dans la compréhension des transformations sociales contemporaines.Ainsi, en réinterrogeant les liens entre migration et travail, nous avons privilégié l’étude des articulations et des logiques intersectionnelles qui caractérisent ces derniers et leur inscription dans des contextes multi-situés (micro, méso, macro) et multi-niveaux : régionaux, nationaux et surtout de globalisation. L’enjeu de l’articulation contribue à l’acception du fait que les migrations se caractérisent par des logiques propres qui ne peuvent être limitées à l’effet des contraintes et/ou de l’utilitarisme économique. Mais cette articulation ne peut être envisagée sans penser les formes de globalisation du travail et des travailleurs et les tensions qu’elles soulèvent en termes de réactivation des frontières, géographiques, raciales, économiques et sociales.

In 2015, the permanent Work Migration Seminar will be set up, based on the ANR FABRICAMIG.SA research program and research carried out by labor sociologists who have studied migration.The main objectives are:

  1. Renew knowledge by reopening the epistemological and empirical debate, articulating migration and work in a retroactive critical view of analyzes of migration, but also in the context of globalization and the resurgence of racial boundaries in today's social relations.
  2. To identify the new epistemological and empirical approaches that characterize the labor migration articulation and to highlight the relevance of the contribution of this phenomenon in the understanding of contemporary social transformations.Thus, by re-examining the links between migration and work, we have favored the study of articulations and intersectional logics that characterize them and their inclusion in multi-location (micro, meso, macro) and multi-level contexts: regional, National and especially globalization. The issue of articulation contributes to the acceptance of the fact that migration is characterized by its own logic, which can not be limited to the effect of constraints and / or economic utilitarianism. But this articulation can not be envisaged without thinking about the forms of globalization of labor and of workers and the tensions they raise in terms of the reactivation of geographical, racial, economic and social boundaries.

Éditeur

OpenEdition

OpenEdition est une infrastructure complète d’édition électronique au service de la communication scientifique en sciences humaines et sociales.

En savoir plus

Informations bibliographiques

Rédacteur(s) en chef

Delphine Mercier

Année de création

2017

Date de mise en ligne

15 février 2017

Langue de la publication

Français

Coordonnées

Courriel

migtrav@lest.fr

Adresse postale

Migration et travail
Laboratoire d'Economie et de Sociologie du Travail - LEST-UMR 7317
35 Avenue Jules Ferry
13626 Aix en Provence 01
France

Ville de production

Aix en Provence

Actualités

Nouveaux billets