Clotilde de Vaux, l'égérie d'Auguste Comte

Éléments pour penser le rapport hommes/femmes au dix-neuvième siècle

Il s'agit de présenter des informations inédites, peu connues ou mal comprises, permettant d'interroger le rapport hommes/femmes au dix-neuvième siècle en France à partir d'une relation très forte et très singulière entre un philosophe marquant de cette époque : Auguste Comte et une jeune femme remarquable à la destinée tragique : Clotilde de Vaux. Des éléments importants du cadre personnel et familial d'existence, des ambitions littéraires, des idées sociales et religieuses, de la maladie et de l'attitude devant la mort ; en un mot de la psychologie et de la philosophie de vie de Clotilde de Vaux seront présentés au fur et à mesure de l'avancement des travaux.

Éditeur

OpenEdition

OpenEdition est une infrastructure complète d’édition électronique au service de la communication scientifique en sciences humaines et sociales.

En savoir plus

Services

RSS

S'abonner

Contact

michel42.blanc@gmail.com

Informations bibliographiques

Rédacteur(s) en chef

Michel Blanc

Année de création

2017

Date de mise en ligne

15 novembre 2016

Langue de la publication

Français

Coordonnées

Courriel

michel42.blanc@gmail.com

Adresse postale

Clotilde de Vaux, l'égérie d'Auguste Comte
Maison Auguste Comte
10 Rue Monsieur le Prince
75006 Paris
France

Ville de production

Paris