Revue française de pédagogie

Recherches en éducation

Revue spécialisée dans la recherche en éducation

The journal publishes contributions on educational research

Accéder au site
Revue française de pédagogie

La Revue française de pédagogie a pour vocation de couvrir, de manière large, le champ de la recherche en éducation. Elle publie des contributions relevant d’une pluralité d’approches et de disciplines de référence. Généralement regroupés en ensembles thématiques, les articles donnent accès aux apports les plus récents de la recherche en éducation. Chaque numéro comporte également une note de synthèse qui fait le point sur le mouvement de la recherche dans un domaine donné, ouvrant des horizons sur le plan national et international. Enfin, la rubrique des notes critiques apporte aux lecteurs une information et une réflexion sur les principaux ouvrages.

The main scope of the Revue française de pédagogie is the broad area of education. It publishes contributions relating to a plurality of approaches and reference disciplines. Generally grouped into thematic groups, the articles give access to the most recent findings in educational research. Each issue also includes a synthesis of the current research tendencies in a given area, opening up to national and international horizons. The review section brings readers information and reflections on the main works.

Éditeur

ENS Éditions

Les Éditions de l’École normale supérieure de Lyon, créées en 1993 à Fontenay-Saint-Cloud, ont pris un nouveau départ après l’installation, en 2000,  de l’École (ENS LSH) à Lyon. En 2011, fortes de l’apport des publications de l’Institut national de recherche pédagogique, elles doivent désormais relever le défi des enjeux de l’École dans toute sa diversité actuelle après la fusion des deux ENS lyonnaises et la création en son sein de l’Institut français de l’Éducation. ENS Éditions publie donc des ouvrages de toute origine, de chercheurs français ou étrangers, en harmonie avec les questionnements des centres de recherche de l’ensemble de l’École.

En savoir plus

Labels

Revue ayant obtenu le label ERIH

Services

Politique d'accès

Barrière mobile avec accès commercial via Cairn

RSS

S'abonner

Informations bibliographiques

Voir la fiche de la revue sur d'autres sites

Via le Sudoc | Via WorldCat

Directeur de la publication

Jacques Samarut

Rédacteur(s) en chef

François Jacquet-Francillon, Jean-Yves Rochex

Type de support

Papier et électronique

Etat de la collection

2006-2012

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès après un délai de restriction de 3 ans

Périodicité

Trimestrielle

Année de création

1967

Date de mise en ligne

25 novembre 2010

ISSN format électronique

2105-2913

ISSN format papier

0556-7807

Langue de la publication

Français

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation en double aveugle

Délai entre soumission et publication

25 semaines

Politique de droits d'auteur et de diffusion

Politique de dépôt

http://heloise.ccsd.cnrs.fr/reviewid/705

Coordonnées

Adresse postale

Revue française de pédagogie
INRP
19 allée de Fontenay
BP 17424
69347 Lyon cedex 7
France

Ville de production

Lyon

Actualités

Nouveau numéro

191 | 2015 – Les descendants d’immigrés à l’école

RFP 191
ISBN 978-2-84788-772-3

Les débats sur les origines des inégalités scolaires entre les élèves descendants d’immigrés et les « natifs » restent vifs. Pour certains, les politiques de démocratisation de l’enseignement secondaire, telles qu’elles se sont développées dans les pays européens dès le milieu du XXe siècle, ont suffi à éliminer la spécificité des destins scolaires des descendants d’immigrés. Dans cette perspective, les inégalités résiduelles ne seraient que la résultante des conditions sociales d’existence de ces élèves, souvent plus défavorisés au plan économique et culturel. Pour d’autres, ces interprétations en termes de discontinuité culturelle ne suffisent plus à rendre compte de la réalité dès lors que, selon les indicateurs choisis et les données mobilisées, le handicap des descendants d’immigrés persiste à milieu social égal. L’origine des inégalités serait alors à rechercher du côté du système éducatif lui-même, de la nature de l’offre de formation adressée aux différents types d’élèves, de la ségrégation entre établissements scolaires. Ces discriminations systémiques relèveraient alors plus des politiques scolaires elles-mêmes que de la distance culturelle et sociale entre familles et école. Ce dossier est une mise en perspective de ce débat au travers de quatre contributions basées sur des données comparatives nationales et internationales. Elles proposent des analyses originales des destins scolaires des élèves issus de l’immigration pour identifier les origines sociales et scolaires des inégalités de réussite.

The debate about the roots of educational inequality between immigrant and native students is still going strong. Some believe that the secondary education democratisation policies that have been implemented in European countries since the mid-20th century have done enough to remove the specific features of immigrant students’ academic futures. From this point of view, any remaining inequality is merely due to these students’ living conditions as they often come from economically and culturally disadvantaged backgrounds. Others believe that this view, in terms of cultural discontinuity, is no longer appropriate given the reality as, based on selected indicators and data, educational inequality towards immigrants remains high, even when social background is controlled. The roots of inequality go back to the education system itself, to the curriculum available for different types of students and to segregation between schools. This systemic discrimination is therefore linked to school policies rather than to social and cultural distance between families and school. The four articles in this issue shall shed light on this debate using national and international comparative data. Immigrant students’ academic paths are analysed to identify the social and educational roots of achievement inequality.