Recherches & éducations

Revue généraliste en sciences de l'éducation accueillant une pluralité de recherches, pluralité traduite au plan des objets étudiés et des méthodes de recherche mobilisées

A journal promoting research in education

Accéder au site
Recherches & éducations

Recherches & éducations est une revue généraliste qui se propose d’accueillir une pluralité de travaux de recherche en éducation et formation. Cette dimension plurielle trouve sa traduction tant dans les objets étudiés que dans les méthodes de recherche mobilisées. Recherches & éducations fait suite à Éduquer et aux évolutions successives de la revue créée en 1899 par Alfred Binet. Inscrite dans une longue tradition de diffusion de recherche en éducation, Recherches & éducations paraît à l’occasion des quarante ans des sciences de l’éducation en France.

Recherches & éducations is a general-interest journal open to a plurality of research perspectives in education and training. This plural dimension is fostered by the subjects studied and by the research methods mobilised. Recherches & éducations is the successor to Éduquer, one of the many forms of the journal, which was originally created in 1899 by Alfred Binet. With its long history in the publication of educational research, the journal is currently celebrating forty years of the educational sciences in France.

Éditeur

Société Binet Simon

Association loi 1901 qui regroupe des chercheurs et des passionnés travaillant sur le psychologue Alfred Binet (1857-1911), son oeuvre, sa mémoire et ses archives, mais également, plus généralement sur l'histoire et l'actualité de la psychologie et de l'éducation.

En savoir plus

Services

Politique d'accès

Open access Freemium

Newsletter

S'abonner

RSS

S'abonner

Contact

rechercheseducations@revues.org

Informations bibliographiques

Voir la fiche de la revue sur d'autres sites

Via le Sudoc | Via WorldCat

Directeur de la publication

Bernard Andrieu

Responsable de l'édition électronique

Loig Le Sonn

Type de support

Papier et électronique

Etat de la collection

2002-2015

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

Semestrielle

Année de création

1899

Date de mise en ligne

16 octobre 2008

ISSN format électronique

1760-7760

ISSN format papier

1969-0622

Langue de la publication

Français

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation en double aveugle

Coordonnées

Courriel

rechercheseducations@revues.org

Adresse postale

Recherches & éducations
Bernard Andrieu
168 rue des Pyrénées
75020 Paris
France

Ville de production

Paris

Actualités

Nouveau numéro

HS | 2017 – Le corps capacitaire

Le capacitaire est mis en discussion autour de l’étude d’une potentialité inédite du corps qui se réalise sous l’effet de l’écologisation, par l’immersion du vivant dans un milieu. Le corps capacitaire est ainsi un laboratoire mutant de l’intérieur sans parvenir à en contrôler entièrement son développement lorsque se reconfigurent les modalités d’être au monde. Dans la mesure où, l’individu humain hérite phylo-génétiquement et épi-phylogénétiquement d’un corps capacitaire dont le corps biologique n’est que le substrat, le diagnostic de handicap de la personne handicapée (au participe passé) rend déficient la personne d’un point de vue moteur et/ ou mental et l’inscrit dans une zone de non-être du corps normal alors qu’elle est d’abord un corps handi-capable. Le capacitaire est en effet géré par un certain usage social et politique de la norme qui détermine le handicap à travers la rationalité de la normativité biologique et de la normativité sociale des techniques de normation du corps handicapé, du diagnostic de handicap et des prises en charge sociales et politiques de la personne handicapée. Une forme de validisme disqualifie une classification des zones pour les non-êtres de la norme physique et mentale et qualifient les prises en charge éducatives et thérapeutiques. Le capacitaire modifie les représentations des soignants et des familles des personnes atteints de la maladie d’Alzheimer en leur rendant le « pouvoir d’agir ». Le corps sportif par le baskin, le foot-fauteuil, ou les activités sportives adaptées à la promotion de la santé des personnes obèses ou déficientes mentales reconfigurent l’anthropologie du handicap.
Si le concept du corps capacitaire est polymorphe, au gré des outils saisis et déposés, il nous invite à repenser les modèles épistémiques de la recherche et des interventions éducatives ou thérapeutiques du handicap.