Archives de sciences sociales des religions

Revue promouvant une étude comparative, élargie à toutes les religions vivantes, du phénomène religieux

A journal promoting a comparative perspective in the study of religion

Accéder au site
Archives de sciences sociales des religions

Archives de sciences sociales des religions est une revue fondée sous l’égide du CNRS et créée en 1956, aujourd’hui publiée par les Éditions de l’EHESS. Les Archives se donnent pour objectif de promouvoir une perspective comparative, élargie à toutes les religions vivantes ou mortes, de favoriser une coopération de toutes les sciences sociales aux fins d’éclairer les facettes multiples du phénomène religieux et d’accueillir l’exposé des développements théoriques de la recherche. La revue est bilingue (français-anglais) et parfois trilingue (espagnol). Elle publie chaque année deux numéros thématiques et deux numéros bibliographiques.

Archives de sciences sociales des religions was first created in 1956 by the CNRS and is today published by the Éditions de l’EHESS. The aim of the journal is to promote a comparative perspective of all living and dead religions, to encourage cooperation among all social sciences so as to shed light on the many facets of religions and their cultures and publish theoretical developments in research. The journal is bilingual—French and English—and sometimes trilingual, incorporating articles in Spanish. Each year it published two theme issues and two bibliographical issues.

Éditeur

Éditions de l’EHESS

L'activité éditoriale de l'École des Hautes Études en Sciences Sociales s'inscrit dans la tradition et la vocation de l'institution, depuis la création de la VIe section de l'École Pratique des Hautes Études en 1947. Les Éditions de l’EHESS ont pour mission de faire connaître et diffuser, auprès de la communauté scientifique et d'un public curieux des sciences sociales, des recherches exigeantes et novatrices. En accord avec la tradition expérimentale de l'École des Hautes Études en Sciences Sociales, elles participent à l'exploration de nouveaux champs de savoirs et travaillent au projet intellectuel des sciences sociales, dans la pluralité des manières de faire, des terrains et des périodes qui organisent ces disciplines.

En savoir plus

Revue soutenue par l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS

Labels

Revue ayant obtenu le label ERIH

Politique d'accès

Barrière mobile avec accès commercial via Cairn

Newsletter

S'abonner

RSS

S'abonner

Contact

assr@ehess.fr

Informations bibliographiques

Voir la fiche de la revue sur d'autres sites

Via le Sudoc | Via WorldCat

Directeur de la publication

Christophe Prochasson

Rédacteur(s) en chef

Pierre-Antoine Fabre

Responsable de l'édition électronique

Stéphane Eloy

Type de support

Papier et électronique

Etat de la collection

2000-2013

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès après un délai de restriction de 2 ans

Périodicité

Trimestrielle

Année de création

1956

Date de mise en ligne

05 décembre 2005

ISSN format électronique

1777-5825

ISSN format papier

0335-5985

Langue de la publication

Français

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation par les pairs

Délai moyen entre soumission et publication

54 semaines

Coordonnées

Courriel

assr@ehess.fr

Adresse postale

Archives de sciences sociales des religions
EHESS/ASSR
10 rue Monsieur le Prince
75006 Paris
France

Ville de production

Paris

Actualités

Nouveau numéro

176 | 2016 – Bulletin Bibliographique

couverture

 Ce bulletin bibliographique s’ouvre sur un bien triste In memoriam consacré à notre collègue Régine Azria (1948-2016) qui nous a quittés cet automne. Régine savait combien la science avance aussi par les lectures critiques. Notre « Atelier des sciences sociales », nouvelle rubrique sur l’histoire des savoirs, se poursuit ainsi avec deux dossiers autour des œuvres de Serge Bonnet et d’Émile Poulat, autres chercheurs récemment disparus. Occasion de faire retour sur des controverses d’hier sur la « religion populaire » ou sur l’ « intransigeantisme catholique ». Les six notes critiques qui suivent parcourent le monde, de la Russie bolchevique à l’Inde des adeptes de Krishna, et reviennent sur la force des traditions nationales dans les constitutions disciplinaires, sur les liens entre religion et politique et sur le développement des travaux sur la liturgie. Enfin, plus de quatre-vingt comptes rendus font écho à la recherche actuelle en train de se faire dans la diversité de ses objets et de ses perspectives.