Matières à transfaire

Espaces-temps d’une globalisation (post-)ottomane

À l’encontre des travaux qui analysent la mise en circulation de pratiques, d’instruments, de normes et de savoirs comme étape subséquente à leur production localisée, le projet Transfaire vise à étudier les instruments techniques et symboliques produits et reproduits par la circulation. À la problématique du « transfert », qui présume de domaines censément « propres » à chacune des régions concernées, et dessine une marqueterie d’aires incommensurables, notre questionnement substitue une approche des modalités du transfaire, attentive aux processus de traduction et de coproduction des vecteurs normatifs et matériels du politique.Le terrain d’enquête privilégié est celui des espaces (post-)ottomans du pourtour méditerranéen. Notre objectif est double : il s’agit, d’une part, de proposer une nouvelle approche des connexions, concomitances et interdépendances dont les espaces ont pu être partie intégrante, à l‘encontre des analyses se bornant à penser les échanges en termes de diffusion et d’importation à sens unique ; et, d’autre part, de réviser la chronologie des modalités de gouvernance et d’extraversion de l’Empire et de la République, découplée des grandes césures politiques considérées ipso facto comme intangibles.

Éditeur

OpenEdition

OpenEdition est une infrastructure complète d’édition électronique au service de la communication scientifique en sciences humaines et sociales.

En savoir plus

Informations bibliographiques

Rédacteur(s) en chef

Marc Aymes

Année de création

2015

Date de mise en ligne

18 août 2014

ISSN format électronique

2493-6014

Langue de la publication

Français

Coordonnées

Courriel

anrtransfaire@gmail.com

Adresse postale

Matières à transfaire
190-198 avenue de France
75244 Paris cedex 13
France

Ville de production

Paris