Cahiers victoriens et édouardiens

Revue d'étude sur la littérature, les arts et la culture britanniques (1837-1914)

Journal studying British literature, art, and cultural history (1837-1914)

Accéder au site
Cahiers victoriens et édouardiens

Fondée en 1974, Cahiers victoriens et édouardiens est une publication d'EMMA, centre de recherche de l’université Montpellier 3, dont le champ d’étude couvre la littérature, les arts et la culture britanniques de la période 1837-1914.

Founded in 1974, Cahiers victoriens et édouardiens is a publication  affiliated with EMMA, University Montpellier 3, France, which is committed to publishing insightful and innovative scholarship on British Victorian and Edwardian literature, art, and cultural history.

Éditeur

Presses universitaires de la Méditerranée

Les Presses universitaires de la Méditerranée (PULM) ont pour mission de participer à la diffusion et à la valorisation de la recherche. Elles publient chaque année cinquante ouvrages en moyenne à travers treize collections et éditent également huit revues dont la plupart sont en ligne sur Revues.org.

En savoir plus

Labels

Revue ayant obtenu le label DOAJ

Politique d'accès

Open access Freemium

RSS

S'abonner

Contact

pulm@univ-montp3.fr

Informations bibliographiques

Voir la fiche de la revue sur d'autres sites

Via le Sudoc

Directeur de la publication

Christine Reynier

Rédacteur(s) en chef

Luc Bouvard

Type de support

Papier et électronique

Etat de la collection

2010-2016

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

semestrielle

Année de création

1973

Date de mise en ligne

10 décembre 2013

ISSN format électronique

2271-6149

ISSN format papier

0220-5610

Langues de publication

Français, English

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation en double aveugle

Délai moyen entre soumission et publication

24 semaines

Coordonnées

Courriel

pulm@univ-montp3.fr

Adresse postale

Cahiers victoriens et édouardiens
Presses universitaires de la Méditerranée
Université Paul Valéry - Montpellier 3
Route de mende
34199 Montpellier cedex 5
France

Ville de production

Montpellier

Actualités

Nouveau numéro

86 Automne | 2017 – 'The French Play in London': Performing, Translating, and Adapting from the French in Victorian Britain

Couverture CVE n° 86

France stands as an undeniable referent for British Victorian theatre. Beyond the numerous translations and adaptations of French plays performed well into the twentieth century, the presence of Parisian actors and the staging of plays in French before an essentially Anglophone audience reveal the extent to which France is perceived as a fashionable culture. Closely monitored by critics and censors, the community of actors, translators, playwrights and impresarios glanced upon their neighbouring country as a source of inspiration for their own creation, thus ultimately challenging the national barriers of the theatrical genre itself. Preceded by an Introduction that contextualizes this transcultural phenomenon, the ten articles collected in this special issue of Cahiers victoriens et édouardiens reveal the extent to which French influence in Victorian theatre needs to be reassessed by scholars. The issue represents the culmination of the work carried out by the members of a research project financed by the Spanish Ministry of Economy and Competitiveness, titled “French Sources of Victorian Theatre (1843-1910): Adaptation, Theatrical Industry and Cultural Imperialism,” thanks to which an analytical approach to the cultural rivalry between the two nations has been undertaken. The omnipresence of French influence allows us to re-explore the connections between originality, commercial protection and British national identity during the Victorian era, and to appreciate the circulation of dramatic forms, techniques and actors as a quality hallmark of indigenous theatre.

La France constitue un référent pour le théâtre britannique victorien. Si les traductions et les adaptations de pièces françaises se sont succédé encore jusqu’au milieu du XXe siècle, la présence d’acteurs parisiens et de pièces jouées entièrement en français devant un public essentiellement anglophone montre bien jusqu’à quel point la France représente une culture en vogue. Face au regard attentif de la critique et des censeurs, les acteurs, traducteurs, dramaturges et managers britanniques contemplent le pays voisin comme une source d’inspiration pour leurs propres créations et, ce faisant, ils contesteront les frontières nationales du théâtre. Précédés d’une Introduction, les dix articles qui composent ce numéro spécial des Cahiers victoriens et édouardiens soutiennent que le théâtre victorien doit être examiné à la lumière de l’influence française. Au vu des résultats obtenus par l’équipe du Projet de Recherche « Sources françaises du théâtre britannique victorien (1843-1910) : adaptation, industrie théâtrale et impérialisme culturel », financé par le Ministère de l’Économie et la Compétitivité de l’Espagne, les articles analysent la rivalité entre les deux nations en termes culturels. Ainsi, l’influence française omniprésente sur le théâtre britannique aura pour but de remettre en question les liens entre la notion d’originalité, le protectionnisme culturel et l’identité nationale pendant l’ère victorienne, misant sur la circulation des formes dramatiques, des techniques et des acteurs en tant qu’expression de la qualité du théâtre autochtone.