Cahiers victoriens et édouardiens

Revue d'étude sur la littérature, les arts et la culture britanniques (1837-1914)

Journal studying British literature, art, and cultural history (1837-1914)

Accéder au site
Cahiers victoriens et édouardiens

Fondée en 1974, Cahiers victoriens et édouardiens est une publication d'EMMA, centre de recherche de l’université Montpellier 3, dont le champ d’étude couvre la littérature, les arts et la culture britanniques de la période 1837-1914.

Founded in 1974, Cahiers victoriens et édouardiens is a publication  affiliated with EMMA, University Montpellier 3, France, which is committed to publishing insightful and innovative scholarship on British Victorian and Edwardian literature, art, and cultural history.

Éditeur

Presses universitaires de la Méditerranée

Les Presses universitaires de la Méditerranée (PULM) ont pour mission de participer à la diffusion et à la valorisation de la recherche. Elles publient chaque année cinquante ouvrages en moyenne à travers treize collections et éditent également huit revues dont la plupart sont en ligne sur Revues.org.

En savoir plus

Labels

Revue ayant obtenu le label DOAJ

Politique d'accès

Open access Freemium

RSS

S'abonner

Contact

pulm@univ-montp3.fr

Informations bibliographiques

Voir la fiche de la revue sur d'autres sites

Via le Sudoc

Directeur de la publication

Christine Reynier

Rédacteur(s) en chef

Luc Bouvard

Type de support

Papier et électronique

Etat de la collection

2010-2016

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

semestrielle

Année de création

1973

Date de mise en ligne

10 décembre 2013

ISSN format électronique

2271-6149

ISSN format papier

0220-5610

Langues de publication

Français, English

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation en double aveugle

Délai moyen entre soumission et publication

24 semaines

Coordonnées

Courriel

pulm@univ-montp3.fr

Adresse postale

Cahiers victoriens et édouardiens
Presses universitaires de la Méditerranée
Université Paul Valéry - Montpellier 3
Route de mende
34199 Montpellier cedex 5
France

Ville de production

Montpellier

Actualités

Nouveau numéro

85 Printemps | 2017 – Becoming Animal

Couverture CVE n° 85

Animals really matter for Victorianists: this is the message this collection of essays, gathered in Volume 85 of Cahiers victoriens et édouardiens, conveys as it proves that Animal Studies and Victorian Studies can cross-fertilise each other in often very surprising but successful ways. The contributions are issued from the 2016 SFEVE conference, ‘Becoming Animal with the Victorians’, which was held at the University Paris Diderot on 4-5 February 2016. While the goal of this conference was to encourage participants to embrace the animal while questioning the position of the human, the reference to ‘becoming animal’ hinted at Gilles Deleuze and Felix Guattari’s major concept, allowing to consider Victorian animals through notions of identity and subjectivity. Following an introduction presenting the current state of research on animals in Victorian literature and culture, the seven contributions focus on the questions of transformation, evolution, regression and hybridization. They examine how Victorians crossed the borders between species and undermined the existence of a frontier separating the human and the non-human.

La question des animaux est centrale pour les Victorianistes. C’est le message que ce recueil d’articles rassemblés dans le volume 85 des Cahiers victoriens et édouardiens cherche à transmettre en montrant que les Animal Studies et les études victoriennes peuvent s'enrichir mutuellement de façon souvent surprenante. Les contributions à cet ouvrage proviennent de communications effectuées lors du congrès annuel de la SFEVE qui s’est tenu à l’université Paris Diderot les 4 et 5 février 2016, sur le thème ‘Becoming Animal with the Victorians’. Si le but de cette conférence était d’encourager les participants à considérer l’animal à partir d’un questionnement sur l’humain, la référence au ‘devenir-animal’ faisait clairement allusion au concept majeur de Gilles Deleuze et Felix Guattari, et invitait à considérer les animaux victoriens sous l’angle de l’identité et de la subjectivité. L’introduction présentant l’état actuel de la recherche sur les animaux dans la littérature et la culture victoriennes est suivie de sept articles qui portent sur les questions de transformation, d’évolution, de régression et d’hybridité. Ces articles analysent la façon dont les Victoriens franchissent les frontières entre les espèces et remettent en cause l’existence d’une limite qui séparerait l’humain du non-humain.