Cahiers des Amériques latines

Revue pluridisciplinaire de recherches et d'études sur l’Amérique latine

Accéder au site
Cahiers des Amériques latines

Revue de référence dans le paysage latino-américaniste international depuis la fin des années 1960, les Cahiers des Amériques latines sont publiés par l’IHEAL (université Sorbonne Nouvelle - Paris 3) et le Creda (UMR 7227). Ouverts à toutes les sciences humaines et sociales, ils constituent un support de transmission des savoirs universitaires, mais aussi un espace de réflexion et de débat sur l’actualité latino-américaine. La pluridisciplinarité est présente tant dans les dossiers proposés dans chaque numéro que dans la rubrique « Études ». Les principales disciplines traitées sont : l’histoire, la sociologie, les sciences politiques, l’anthropologie, la géographie, études urbaines, l’économie.

Peer-reviewed, first published in 1960, Cahiers des Amériques latines are a latinoamericanist multidisciplinary journal. Based in Paris, and owned by Sorbonne Nouvelle Paris-3 University and the French National Scientific Research Center (CNRS) this academic periodical is published three times a year. Main topics are: history, sociology, political science, anthropology, geography, Urban studies, economics. 

Revista latinoamericanista de ciencias sociales y historia, Cahiers des Amériques latines se publican tres veces al año desde 1960. Se incluyen artículos, reseñas bibliográficas y también crónicas. Todos los artículos recibidos a la revista deben ser originales y estan sumitidos a revisión por pares a doble ciego. Se trata en la revista Cahiers des Amériques latines de historia, sociología, ciencia politica, antropología, geografía, estudios urbanos, economia.

Revista lat de ciencias sociais e historia, Cahiers des Amériques latines se publicam três vezes ao ano desde 1960. Encontram-se artigos, resenhas e também crônicas. Todos artigos recebidos à revista seram originais e são submetidos a duas avaliações endependentes e anónimas. Na revista Cahiers des Amériques latines trata-se de historia, sociologia, antropologia, geografia, estudos urbanos, economia.

Éditeur

Institut des hautes études de l'Amérique latine

En savoir plus

Revue soutenue par l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS

Services

Politique d'accès

Open access

RSS

S'abonner

Informations bibliographiques

Voir la fiche de la revue sur d'autres sites

Via le Sudoc

Directeur de la publication

Sébastien Velut, Olivier Compagnon

Rédacteur(s) en chef

David Garibay, Odile Hoffmann

Type de support

Papier et électronique

Etat de la collection

2008-2015

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

Trois numéros par an

Année de création

1968

Date de mise en ligne

22 juillet 2013

ISSN format électronique

2268-4247

ISSN format papier

1141-7161

Langue de la publication

Français

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation en double aveugle

Délai entre soumission et publication

32 semaines

Coordonnées

Adresse postale

Cahiers des Amériques latines
Institut des hautes études de l’Amérique latine
28 rue Saint-Guillaume
75007 Paris
France

Ville de production

Paris

Actualités

Nouveau numéro

79 | 2015 – Les droites latino-américaines pendant la guerre froide (1959-1990)

Couverture du N°79
ISBN 9782371540682
176 pages, N&B, 16x24cm

Les représentations culturelles et les débats historiographiques sur la décennie 1960 en Amérique latine font essentiellement référence aux mouvements révolutionnaires de gauche. À la droite de l’échiquier politique, les acteurs sociaux, économiques, culturels et politiques restent encore très largement méconnus et sont souvent vus comme des agents de l’impérialisme étasunien et des partisans du grand capital international et des régimes autoritaires.

Le dossier du numéro 79 des Cahiers des Amériques latines propose une lecture comparative des droites latino-américaines pendant la guerre froide. De la révolution cubaine de 1959 à la fin de la dictature du général Pinochet au Chili en 1990, voici l’émergence d’une génération consciente d’être un nouvel acteur social. Ce sont les organisations mexicaines et argentines de jeunes anticommunistes et antisémites, rassemblés autour de l’idée d’une menace contre l’Occident et de la nécessité de la contrer. Ce sont aussi l’offensive anticommuniste lancée en Uruguay par différents acteurs sociaux, l’idée d’une citoyenneté supranationale latino-américaine prônée par un réseau d’intellectuels fascistes espagnols et argentins, les activités de publication des groupes de la droite catholique et hispaniste argentine, ou encore la lutte de l’intégraliste brésilien Plínio Salgado en faveur du nationalisme et de la défense du colonialisme portugais.
Aujourd’hui, l’anticommunisme a disparu du discours des droites pour être remplacé par une idéologie du développement économique. Mais les droites latino-américaines contemporaines ne peuvent se comprendre que dans un régime d’historicité inscrit dans la guerre froide, période qui joue un rôle fondamental dans l’évolution et la redéfinition de cette famille politique.