Catalogue des publications

La Nouvelle Revue du Travail

Revue de sociologie du travail

Journal of sociology interested in the concept of work

Accéder au site

La NRT s'intéresse à la question du travail, considéré comme une notion transversale au carrefour de différents courants de la sociologie. Publiant les travaux de chercheurs et de praticiens, la revue se propose d'être un lieu de débat théorique et épistémologique. Elle s’adresse au delà du public académique, à un public de praticiens dans les entreprises et les administrations publiques. La NRT débat également la question du travail avec les autres disciplines et à l’échelle internationale.

Responsable(s)
Jean-Pierre Durand
URL sur Revues.org
http://nrt.revues.org/
Blog de la revue
Carnet de la NRT
Catégories francophones
Sociologie, Sociologie du travail, Travail ; emploi
Catégories anglophones
Sociology & Anthropology, Industrial relations & Labor, Social Sciences; Interdisciplinary

En savoir plus

Labels

  • Revue ayant obtenu le label DOAJ

Services

Politique d'accès
Open access Freemium
RSS
S'abonner
Contact
nrtravail@gmail.com

Informations bibliographiques

Directeur de la publication
Jean-Pierre Durand
Type de support
Électronique
Etat de la collection
2012-2013
Politique d'édition électronique
Publication en libre accès
Périodicité
Deux numéros par an
Année de création
2012
Date de mise en ligne sur Revues.org
10 décembre 2012
ISSN format électronique
2263-8989
Langue de la publication
Français

Coordonnées

Courriel
nrtravail@gmail.com
Adresse postale
La Nouvelle Revue du Travail
104, rue Mozart
94400 Vitry sur Seine
France
Ville de production
Vitry sur Seine

Actualités

Dernier numéro en ligne

3 | 2013 – Financiarisation et travail

Nouvelle revue du travail n°3 - 2013

Le “Corpus” de ce numéro de La Nouvelle Revue du Travail est consacré aux interdépendances entre la financiarisation de l’économie et les transformations contemporaines du travail. L’entrée privilégiée ici est la gestion, ses acteurs et ses dispositifs, instances intermédiaires grâce auxquelles le macro-économique conforme le microsocial, à travers les métamorphoses imprimées au travail. C’est en particulier autour de l’étude critique des actes désormais omniprésents de mesures physiques et de valorisations comptables des activités de travail conduits par les managers (ou les gestionnaires) que s’est construit ce numéro. Dit autrement, les articles ici rassemblés cherchent à éclairer les différentes manières dont les impératifs de rentabilité financière sont réinterprétés en termes de décisions de rationalisation du travail et marquent les organisations contemporaines – qu’elles soient publiques ou privées – du même réductionnisme calculatoire, sans oublier les réactions ou les résistances des personnels concernés. Procéder à un tel choix, c’est renouer avec une ambition initiale de la sociologie, quand Durkheim et les membres de L’Année sociologique discutaient les impensés anthropologiques de l’économie politique, ou quand Weber, Sombart ou Marx nous invitaient à nous intéresser à la comptabilité pour comprendre comment le capitalisme entraînait le travail dans les voies qui étaient les siennes.



Ressources électroniques et communication scientifique