Communiquer

Revue de communication sociale et publique

Revue d'études des phénomènes de communication humains

Accéder au site
Communiquer

Communiquer. Revue de communication sociale et publique contribue à une meilleure compréhension des phénomènes de communication humains. Cette thématique est abordé dans son ensemble, qu'elle soit organisationnelle, interculturelle et internationale, interpersonnelle et de groupe, marketing et publicitaire, politique, ou qu'elle touche à la santé, l'environnement, les technologies, la communication scientifique, les relations publiques. 

Éditeur

Département de communication sociale et publique - UQAM

En savoir plus

Labels

Revue ayant obtenu le label DOAJ

Politique d'accès

Open access

RSS

S'abonner

Contact

riscp@uqam.ca

Informations bibliographiques

Directeur de la publication

Benoit Cordelier

Type de support

Électronique

Etat de la collection

2009-2016

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

semestrielle

Année de création

2009

Date de mise en ligne

22 avril 2015

ISSN format électronique

2368-9587

Langues de publication

Français, English

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation en double aveugle

Délai moyen entre soumission et publication

12 semaines

Coordonnées

Courriel

riscp@uqam.ca

Adresse postale

Communiquer
Département de communication sociale et publique Université du Québec à Montréal Case postale 8888, succursale Centre-ville
H3C 3P8 Montréal (Québec)
Canada

Ville de production

Montréal

Actualités

Nouveau numéro

19 | 2017 – Animation et gestion des communautés en ligne

Animation et gestion des communautés en ligne

La question des communautés en ligne occupe une part non négligeable de la littérature scientifique en communication et, plus généralement, mobilise des connaissances dans les autres sciences humaines et sociales voisines, telles que la sociologie, l’anthropologie, la psychosociologie ou les sciences de gestion. Nous remarquons pourtant que l’angle utilitariste reste dominant bien que sa critique peut être retrouvée dès les années quatre-vingt. L’avènement massif d’un web 2.0, web social ou web participatif n’a pas aidé en la matière. Les pratiques managériales y soumettent les dynamiques sociales à des logiques d’entreprise. Entre management et animation, le présent dossier propose quelques clefs de lecture sur l’évolution de ces collectifs cadrés par le numérique

On-line communities are an important trend in scientific literature, in communication as well as in other neighbouring social sciences, such as sociology, anthropology, psychosociology or business administration. We note, however, that the utilitarian angle remains dominant although its criticism can be found as early as the eighties. The massive advent of a web 2.0, a social or participatory web has not helped in this matter as managerial practices submit social dynamics to corporate logics. Between management and animation, we share some keys to understanding the evolution of these digitally framed collectives.