ReS Futurae

Revue d'études sur la science-fiction

Revue universitaire francophone sur la science-fiction

French-speaking scholarly journal for the study of science fiction

Accéder au site
ReS Futurae

ReS Futurae est une revue francophone internationale dédiée à l’étude de la science-fiction sous toutes ses formes : littérature, cinéma, arts graphiques, jeux vidéo, musique, design et phénomènes culturels divers. C’est une revue académique, à comité de lecture et arbitrage par les pairs, fondée sur un partenariat avec la revue Science Fiction Studies : des traductions croisées d’articles acceptés dans l’une et l’autre revue seront publiées régulièrement. Dans le paysage académique francophone, ce sera la première revue de cette nature.

ReS Futurae is a French-speaking international journal devoted to the study of science fiction in any form: literature, cinema, graphic arts, video games, music, design and other diverse cultural representations. It is a peer-reviewed scholarly journal with an editorial board and founded on a partnership with the journal Science Fiction Studies; translations between the two will appear on a regular basis. In the world of French Academy, it will be the first such journal of its type.

En savoir plus

Labels

Revue ayant obtenu le label DOAJ

Services

Politique d'accès

Open access Freemium

RSS

S'abonner

Informations bibliographiques

Directeur de la publication

Irène Langlet

Type de support

Électronique

Etat de la collection

2012-2015

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

semestrielle

Année de création

2012

Date de mise en ligne

21 décembre 2012

ISSN format électronique

2264-6949

Langue de la publication

Français

Coordonnées

Adresse postale

ReS Futurae
Irène Langlet
Faculté des Lettres et Sciences Humaines (FLSH)
Université de Limoges
39E rue Camille Guérin
87000 Limoges
France

Ville de production

Limoges

Actualités

Nouveau numéro

6 | 2015 – Pierre Boulle

Resfuturae6

Pierre Boulle est l’un des rares exemples d’auteur français ayant publié à la fois de la littérature générale et des récits de science-fiction. Ses récits de science-fiction doivent-ils être interprétés à l’aune de sa production « blanche », ou peut-on s’autoriser la proposition inverse ? La pensée de la science-fiction informe-t-elle, ou insémine-t-elle, l’ensemble de la production de Pierre Boulle ?