ADLFI. Archéologie de la France - Informations

une revue Gallia

AdlFI publie des notices présentant l'actualité des opérations archéologiques menées en France

ADLFI publishes informations about the archaeological discoveries in France

Accéder au site
ADLFI. Archéologie de la France - Informations

Conçue comme une coédition entre le ministère de la Culture (sous-direction de l’Archéologie) et le CNRS, Archéologie de la France - Informations est une revue en ligne destinée à publier l'actualité des opérations archéologiques menées en France. Elle remplace Gallia Informations dont elle reprend les missions et assure le développement. AdlFI constitue une base de données à jour des dernières recherches et découvertes archéologiques en France, à l’usage des chercheurs nationaux et internationaux, des divers acteurs de l’archéologie et de tous ceux qui s’intéressent au patrimoine national.

This publication is a co-edition of the Ministry of Culture (Sub-direction for archaeology) and the CNRS called « Archéologie de la France – Informations » and is dedicated to the publication of notices on the results of archaeological research in France. It replaces and follows « Gallia Informations » with an identical aim. ADLFI is a constantly updated collection of notices describing the latest archaeological discoveries accessible world-wide to the research personals, students or more widely to everyone interested by archaeology. It offers the functionality of a database with a research engine and keywords.

Éditeur

Ministère de la culture

Le ministère de la Culture (dont la dénomination officielle est, depuis 1997, ministère de la Culture et de la Communication) a été créé en France en 1959 par le général de Gaulle, à l'instigation d'André Malraux, sous le nom de ministère des Affaires culturelles. Le ministre de la Culture a pour mission de « rendre accessibles au plus grand nombre les œuvres capitales de l'humanité, et d'abord de la France, au plus grand nombre possible de français, d'assurer la plus vaste audience à notre patrimoine culturel, et de favoriser la création des œuvres de l'art et de l'esprit qui l'enrichissent »

En savoir plus

Services

Politique d'accès

Open access

RSS

S'abonner

Informations bibliographiques

Directeur de la publication

Marc Drouet

Rédacteur(s) en chef

William Van Andringa

Type de support

Électronique

Etat de la collection

2001-2016

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

Publication à flux continu

Année de création

2009

Date de mise en ligne

26 juin 2014

ISSN format électronique

2114-0502

Langue de la publication

Français

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Coordonnées

Adresse postale

ADLFI. Archéologie de la France - Informations
Maison de l’archéologie et de l’ethnologie René-Ginouvès
CNRS, USR 3225
21, allée de l’Université
92023 Nanterre Cedex
France

Ville de production

Paris

Actualités

Nouveaux articles

Notre-Dame-de-Bondeville – Manoir Gresland, rue Victor-Hugo

Identifiant de l'opération archéologique : 8322

Date de l'opération : 1999 (SP) ; 1999 (SD)
Inventeur(s) : Langlois Jean-Yves (AFAN) ; Ciezar-Epailly Laurence (SRA)

La commune de Notre-Dame-de-Bondeville est située à une dizaine de kilomètres au nord-ouest de Rouen dans la vallée du Cailly, affluent de la rive droite de la Seine. La construction de la bibliothèque municipale a entraîné la découverte d’une église mérovingienne dont l’existence était jusqu’alors insoupçonnée (Langlois, Jean...

Guignicourt – L'Homme Mort

La fouille préventive qui a eu lieu à Guignicourt L'Homme Mort fait suite à un diagnostic réalisé par Muriel Friboulet qui a permis la découverte de deux sépultures à inhumation de La Tène ancienne et un enclos circulaire de l'âge du Bronze. La surface décapée et fouillée est d'environ 3 000 m2. Deux sépultures à inhumation de La Tène ancienne supplémentaires, un second petit enclos circulaire de l'âge du Bronze, coupant le premier et un enclos funéraire quadrangulaire de La Tène finale ont é...

Crépy-en-Valois – Rue Gustave Eiffel

Opération négative


Lors de la construction de la ZAC, le terrain a été décaissé entre 0,60 m et 0,80 m puis remblayé avec du matériau divers et fortement compacté à l’aide d’engins mécaniques. Sous ce niveau, apparaît un limon argileux de couleur brun-rouge quand il est accessible.

Aucune structure archéologique n’a été mise en évidence.

Beauvais – Rue Josquin-des-Près, Les Quarantes Mines

Le diagnostic archéologique mené préalablement à la construction d’un lotissement a donné l’occasion d’intervenir sur le plateau sud de Beauvais, à la  périphérie du quartier Saint-Jean, secteur peu documenté, et d’alimenter les données concernant l’occupation de la ville et la géologie du sous-sol beauvaisien.

Le diagnostic s’est avéré pauvre en terme de structures archéologiques mais a permis d’identifier plusieurs structures fossoyés, de datation indéterminée, ainsi qu’une fosse prot...

Paars – Bois de la Bruyère

Le diagnostic a été réalisé sur un terrain concerné par l’ouverture d’une carrière par la Société Forloc. Elle aura pour vocation l’exploitation des sédiments d’une butte héritée du Tertiaire. La première tranche vise à exploiter 3,5 ha. Les sondages qui ont couvert plus de 10 % de l’emprise, ont seulement mis au jour quelques vestiges fugaces de la première guerre mondiale et ses restes de pilonnage (cratère d’obus, obus non explosé).

...

Yville-sur-Seine – Le Sablon

Lien Atlas (MCC) :
http://atlas.patrimoines.culture.fr/atlas/trunk/index.php?ap_theme=DOM_2.01.02&ap_bbox=0.861;49.392;0.908;49.428

L’opération archéologique réalisée en avril-mai 2013 sur la commune d’Yville-sur-Seine, au lieu-dit le Sablon, fait suite à une demande volontaire de diagnostic déposée par la société des Carrières et Ballastières de la Seine. L’intervention a porté sur la phase d’exploitation 1b, la surface à sonder s’établissant à un peu plus de 3 ha. La réalisation d’une ...

Tourville-sur-Arques – RN27 (tranche 2)

N° OA : 76707 003

Lien Atlas :
http://atlas.patrimoines.culture.fr/atlas/trunk/index.php?ap_theme=DOM_2.01.02&ap_bbox=1.068;49.848;1.117;49.873

La fouille du site de Tourville-sur-Arques s’appuie sur une prescription de 4300 m2 et fait suite à un diagnostic réalisé préalablement aux travaux d’aménagement de l’axe routier Rouen/Dieppe. Ce dernier avait mis au jour des vestiges en creux, sans organisation spatiale, attribuables aux périodes comprises entre La Tène moyenne et le iiie ...

Arques-la-Bataille – Centre bourg : rue Saint-Julien

Lien Atlas (MCC) :
http://atlas.patrimoines.culture.fr/atlas/trunk/index.php?ap_theme=DOM_2.01.02&ap_bbox=1.098;49.858;1.205;49.899

Sept parcelles, situées entre les rues Saint-Julien et Le Barois, à proximité de l’église moderne (xvie s.), ont été concernées par ce diagnostic. Il révèle la présence de nombreux niveaux de remblais témoignant du remaniement de ces parcelles, semble-t-il dès le xive s..

Les vestiges très arasés d’une cave/cellier, datés au plus tôt du xiiie s., ont é...

Vatteville-la-Rue – La Haie du Maur, Les Communaux

N° OA : 76727 063

Lien Atlas : (MCC) :
http://atlas.patrimoines.culture.fr/atlas/trunk/index.php?ap_theme=DOM_2.01.02&ap_bbox=0.629;49.402;0.720;49.518

Cette opération de diagnostic intervient dans le cadre de l’agrandissement d’une carrière de granulats. Ce projet couvrant à terme une surface de 30 ha, l’intervention aura donc lieu en deux phases. La première porte sur 9 ha, dont seuls 7 ont été appréhendés car une partie est occupée par des arbres de haut jet dont l’abattage ne p...

Saint-Pierre-de-Varengeville – Route de Duclair et chemin de la Briqueterie

N° OA : 76565 024 à 029

Lien Atlas (MCC) :
http://atlas.patrimoines.culture.fr/atlas/trunk/index.php?ap_theme=DOM_2.01.02&ap_bbox=0.883;49.483;0.958;49.522

Image 10000000000001FB000001865B7A4033.jpg

Fig 01 : Saint-Pierre-de-Varengeville, route de Duclair, chemin de la Briqueterie

Vue de détail de l'occupation du Paléolithique moyen, locus 1

B. Aubry

Le projet de lotissement de Saint-Pierre-de-Varengeville porte sur une surface de 45 400 m2, dont 10 % ont été sondés. Un ensemble de vestiges inédits...