ADLFI. Archéologie de la France - Informations

une revue Gallia

AdlFI publie des notices présentant l'actualité des opérations archéologiques menées en France

ADLFI publishes informations about the archaeological discoveries in France

Accéder au site
ADLFI. Archéologie de la France - Informations

Conçue comme une coédition entre le ministère de la Culture (sous-direction de l’Archéologie) et le CNRS, Archéologie de la France - Informations est une revue en ligne destinée à publier l'actualité des opérations archéologiques menées en France. Elle remplace Gallia Informations dont elle reprend les missions et assure le développement. AdlFI constitue une base de données à jour des dernières recherches et découvertes archéologiques en France, à l’usage des chercheurs nationaux et internationaux, des divers acteurs de l’archéologie et de tous ceux qui s’intéressent au patrimoine national.

This publication is a co-edition of the Ministry of Culture (Sub-direction for archaeology) and the CNRS called « Archéologie de la France – Informations » and is dedicated to the publication of notices on the results of archaeological research in France. It replaces and follows « Gallia Informations » with an identical aim. ADLFI is a constantly updated collection of notices describing the latest archaeological discoveries accessible world-wide to the research personals, students or more widely to everyone interested by archaeology. It offers the functionality of a database with a research engine and keywords.

Éditeur

Ministère de la culture

Le ministère de la Culture (dont la dénomination officielle est, depuis 1997, ministère de la Culture et de la Communication) a été créé en France en 1959 par le général de Gaulle, à l'instigation d'André Malraux, sous le nom de ministère des Affaires culturelles. Le ministre de la Culture a pour mission de « rendre accessibles au plus grand nombre les œuvres capitales de l'humanité, et d'abord de la France, au plus grand nombre possible de français, d'assurer la plus vaste audience à notre patrimoine culturel, et de favoriser la création des œuvres de l'art et de l'esprit qui l'enrichissent »

En savoir plus

Services

Politique d'accès

Open access

RSS

S'abonner

Informations bibliographiques

Directeur de la publication

Marc Drouet

Rédacteur(s) en chef

William Van Andringa

Responsable de l'édition électronique

Nicolas Coquet

Type de support

Électronique

Etat de la collection

2001-2017

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

Publication à flux continu

Année de création

2009

Date de mise en ligne

26 juin 2014

ISSN format électronique

2114-0502

Langue de la publication

Français

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Coordonnées

Adresse postale

ADLFI. Archéologie de la France - Informations
Maison de l’archéologie et de l’ethnologie René-Ginouvès
CNRS, USR 3225
21, allée de l’Université
92023 Nanterre Cedex
France

Ville de production

Paris

Actualités

Nouveaux articles

Ghisonaccia – Chjusavia

Motivé par la réalisation d’un petit lotissement comprenant sept maisons individuelles, le diagnostic archéologique prescrit au lieu-dit Chjusavia, commune de Ghisonaccia, s’est révélé dans une large mesure positif malgré une faible conservation des vestiges, des recouvrements très modestes et une destruction partielle du site. En effet, les travaux d’aménagement ayant débuté avant l’intervention archéologique, ils ont eu pour conséquence de perturber ou de faire disparaître localement les ni...

Bonifacio – Espace Saint-Jacques

Les terrains d’emprise de l’opération sont situés en Corse-du-Sud, sur la commune et dans la ville haute de Bonifacio. Bunifaziu est implanté sur une presqu’île formée par un long plateau calcaire d’un kilomètre dont l’extrémité ouest pénètre dans la mer. Sa largeur est comprise entre 200 et 250 m. Ce plateau est limité au sud et au nord par d’abruptes falaises de 60 à 75 m de haut qui dominent la mer. À l’est, la péninsule n’est reliée au reste de l’île que par une étroite bande de terre lar...

Bastia – Étude du bâti historique du centre ancien

Une étude du bâti du centre historique de Bastia a été réalisée préalablement à l’élaboration d’une zone de présomption de prescription archéologique de cette commune. Cette mission avait pour objectif de caractériser le bâti civil médiéval et moderne sur un échantillon de 163 demeures qui sont situées entre le vieux port et les boulevards Gaudin et Paoli (fig. 1).

Fig. 1 – Relevé de façade et détails

Image 100000000000113900000AEE524BDEE0.jpg

a) vue générale de la façade ; b) vue des décors stuqués de la façade ; c...

Lano – Cavité sépulcrale de Laninca

La découverte fortuite d’une cavité sépulcrale lors de l’exploration des grottes et porches perchés de la commune de Lano a eu lieu dans le cadre des activités de l’association de spéléologie I Topi Pinnuti le 1er mars 2015. Les inventeurs du site, Jean-Claude La Milza et Jean-Yves Courtois, ont été interpellés par des éléments en bois de grandes dimensions et des ossements épars qui les ont conduits à stopper leur exploration.

Cette découverte a été signalée au service régional de l’ar...

Lama – San Lorenzo

Les parcelles OA217 et OA218 (église) occupent un replat dans le profil altimétrique général allant du village de Lama à la plaine. Cet édifice avait été construit initialement, et peut-être dès les très hautes époques, dans la zone alluviale cultivable, en contrebas du village et assez proche de la rivière Ostriconi.

Le site de San Lorenzo est dominé à l’est par le monte Astu qui culmine à 1 535 m. Situé dans le diocèse de Mariana, le village de Lama faisait partie, au plan ecclésiasti...

Calenzana – Luzzipeu, Teghja di Linu II

Une partie de la campagne 2015 a concerné le sondage D entrepris l’année précédente. L’objectif était de retrouver des éléments en place et de comprendre son fonctionnement en lien avec l’aménagement circulaire D (fig. 1). Nous avons mené parallèlement une étude exploratoire de la structure en élévation IV. L’opération archéologique, menée en 2015, avait enfin pour objectif de mieux cerner l’agencement et la fonction des différents secteurs du gisement (fig. 2).

Fig. 1 – Cercle de pierr...

Farinole – Mines de fer de Reninca

Cette prospection thématique a débuté en  2014 par une première campagne ayant permis la réalisation d’un inventaire du patrimoine archéologique et monumental de la commune de Farinole. Dans ce cadre, 33 sites et indices de site ont été étudiés. Parmi ceux-ci, la mine de Farinole y tenait une grande place. Ce travail a permis de mettre en évidence la chronologie de cette exploitation minière et de retracer son évolution au fils du temps, replacée dans son environnement et dans son contexte hi...

Santo-Pietro-di-Tenda – Suali

Un diagnostic a été prescrit par le service régional de l’archéologie de Corse sur l’assiette d’un projet de ferme solaire situé à proximité de sites archéologiques d’époques protohistorique et médiévale reconnus en prospection. Les aménagements s’intégreront dans un grand enclos de 13 ha de surface ceinturé en totalité par un mur de pierres sèches et couvert par le maquis. Le projet était susceptible d’affecter des éléments archéologiques enfouis ou en élévation dans une partie de l’Agriate ...

Belgodère – La tour de Lozari

Depuis plusieurs années, le Conservatoire du littoral et la commune de Belgodère ont entrepris une réhabilitation de la baie et de la plage de Lozari. Il s’agit de restaurer la richesse écologique et esthétique de l’espace naturel tout en améliorant l’accueil du public. Dans ce cadre, en 2012, un diagnostic archéologique avait été prescrit par le Service régional de l’archéologie de la Corse. Il concernait d’une part les espaces dont le sous-sol était susceptible d’être bouleversé par les tra...

Lucciana – Mezzana (parcelles AC1 et AC3)

Opération négative

Le diagnostic au lieu-dit Mezzana, parcelles AC1 et AC3 a concerné un lotissement de 6 565 m2. Ces deux parcelles sont situées en bordure de la plaine de la Marana et en piémont de la chaîne de moyenne montagne. Elles sont limitées au nord par le ruisseau de Mormorana. Les tranchées de diagnostic n’ont pas permis d’observer d’élément archéologique.