ADLFI. Archéologie de la France - Informations

une revue Gallia

AdlFI publie des notices présentant l'actualité des opérations archéologiques menées en France

ADLFI publishes informations about the archaeological discoveries in France

Accéder au site
ADLFI. Archéologie de la France - Informations

Conçue comme une coédition entre le ministère de la Culture (sous-direction de l’Archéologie) et le CNRS, Archéologie de la France - Informations est une revue en ligne destinée à publier l'actualité des opérations archéologiques menées en France. Elle remplace Gallia Informations dont elle reprend les missions et assure le développement. AdlFI constitue une base de données à jour des dernières recherches et découvertes archéologiques en France, à l’usage des chercheurs nationaux et internationaux, des divers acteurs de l’archéologie et de tous ceux qui s’intéressent au patrimoine national.

This publication is a co-edition of the Ministry of Culture (Sub-direction for archaeology) and the CNRS called « Archéologie de la France – Informations » and is dedicated to the publication of notices on the results of archaeological research in France. It replaces and follows « Gallia Informations » with an identical aim. ADLFI is a constantly updated collection of notices describing the latest archaeological discoveries accessible world-wide to the research personals, students or more widely to everyone interested by archaeology. It offers the functionality of a database with a research engine and keywords.

Éditeur

Ministère de la culture

Le ministère de la Culture (dont la dénomination officielle est, depuis 1997, ministère de la Culture et de la Communication) a été créé en France en 1959 par le général de Gaulle, à l'instigation d'André Malraux, sous le nom de ministère des Affaires culturelles. Le ministre de la Culture a pour mission de « rendre accessibles au plus grand nombre les œuvres capitales de l'humanité, et d'abord de la France, au plus grand nombre possible de français, d'assurer la plus vaste audience à notre patrimoine culturel, et de favoriser la création des œuvres de l'art et de l'esprit qui l'enrichissent »

En savoir plus

Services

Politique d'accès

Open access

RSS

S'abonner

Informations bibliographiques

Directeur de la publication

Marc Drouet

Rédacteur(s) en chef

William Van Andringa

Type de support

Électronique

Etat de la collection

2001-2016

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

Publication à flux continu

Année de création

2009

Date de mise en ligne

26 juin 2014

ISSN format électronique

2114-0502

Langue de la publication

Français

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Coordonnées

Adresse postale

ADLFI. Archéologie de la France - Informations
Maison de l’archéologie et de l’ethnologie René-Ginouvès
CNRS, USR 3225
21, allée de l’Université
92023 Nanterre Cedex
France

Ville de production

Paris

Actualités

Nouveaux articles

Du Solutréen au Magdalénien : changements dans l’organisation socio-économique des groupes humains entre 24 et 19 Ka cal. BP.

Rappels des cadres et objectifs du programme

Depuis 2012, le projet « SaM » a comme principal objectif de préciser la nature des changements techniques, économiques et, dans une moindre mesure, symboliques, survenus dans le sud-ouest français entre la fin du Solutréen et les tout débuts du Magdalénien (soit entre 24 000 et 19 000 cal. BP). D’ampleur variable et touchant divers éléments du registre archéologique, ces changements doivent être abordés dans une perspective interdisciplinair...

Céramique en Midi-Pyrénées : production, circulation, consommation XVIe-XXe s.

Ce projet de recherche s’inscrit dans les travaux menés depuis la fin des années 1990 au laboratoire FRAMESPA dans le cadre de l’atelier « Les potiers et les métiers de la terre » dans lequel nombre de mémoires de maîtrise, de DEA et de masters ont été préparés ainsi que des thèses de doctorat. Dans la continuité de ces travaux, le présent PCR associe des chercheurs et

étudiants des laboratoires TRACES et FRAMESPA de l’Université de Toulouse II-Le Mirail à des chercheurs et des étudiant...

Terrasses de l'Ariège et du terrefort molassique sud-toulousain - zone interfluve Ariège-Garonne

L’interfluve Ariège-Garonne matérialise une zone de transition comprise entre la vaste plaine de la Garonne au débouché du Bassin aquitain, et le contrefort des petites-Pyrénées ariègeoises. Dans ce contexte, un substrat marno-molassique tertiaire constitue l’assise géologique d’une mosaïque de petits faciès paysagers composés de vallées hiérarchisées, de terrasses alluviales, de serres collinaires et de plateaux disséqués.

Le cadre administratif s’inscrit majoritairement dans le départ...

Orgueil

Lien Atlas (MCC) :
http://atlas.patrimoines.culture.fr/atlas/trunk/index.php?ap_theme=DOM_2.01.02&ap_bbox=1.363;43.881;1.432;43.917

Le diagnostic mené au lieu-dit la Domaize a mis au jour des limites parcellaires existantes au xixe s. et encore présentes de nos jours. Suite au nivellement général du terrain, des limites restées invisibles jusqu’alors sont réapparues lors du creusement des sondages, notamment les fossés les plus profonds. Globalement, ces tracés sont conformes à la morpho...

Sites de crash d’avions anciens

La méthodologie retenue a consisté à repérer des sites de crashs d’avions anciens, à effectuer un repérage sur site, à retrouver dans le sol des pièces desdits appareils, à procéder à leur nettoyage/restauration, à leur interprétation, et enfin procéder à la reconstitution de l’événement qui s’est déroulé grâce à des recoupements avec les archives.

Une hiérarchie des sites en trois niveaux d’intérêt s’est imposée naturellement :

• les sites exceptionnels par leur richesse : le Dor...

Exploitation des silex au Paléolithique ancien et moyen dans l'avant-pays nord-pyrénéen : Armagnac, bassin de l'Adour

Cette opération a été réalisée dans le cadre d'une étude techno-économique et pétroarchéologique de séries lithiques du Paléolithique ancien et moyen du bassin de l'Adour et de l'interfluve aturo-garonnais. Ce travail a été effectué sous la direction de F. Bon et le tutorat de D. Colonge et a depuis été soutenu (Minet, 2013). Nos investigations ont notamment porté sur les silex « type Chalosse à Lepidorbitoides sp. » (Chalard et al., 2010), considérés comme de véritables marqueurs lithologiqu...

Mission d’étude des sites miniers et métallurgiques en Midi-Pyrénées

Le programme d'inventaire des mines anciennes de la région Midi-Pyrénées a été poursuivi en 2013. Il concerne l'inventaire des mines métalliques du département du Lot et du Tarn-et-Garonne.

Les sites sélectionnés pour alimenter la base de données Patriarche s’étendent sur toutes les périodes archéologiques. Des sites miniers ou métallurgiques du xixe s. et du début du xxe s. sont également intégrés. La majorité des sites choisis sont inclus dans des concessions minières d’importance var...

Verdun-sur-Garonne

Lien Atlas (MCC) :
http://atlas.patrimoines.culture.fr/atlas/trunk/index.php?ap_theme=DOM_2.01.02&ap_bbox=1.154;43.798;1.280;43.884

Phase 1

La première campagne de diagnostic dirigée sur le projet de la gravière de Verdun-sur-Garonne aux lieux-dits Tanéria, Juillias et Pissou a concerné une surface totale de 170 900 m2 sur les quelques 70 hectares de l’emprise. Cette première phase s’est déroulée du 21 janvier au 22 février 2013. Au total, elle comptabilise 637 sondages représentan...

Économies lithiques, chalcolithiques en Midi-Pyrénées

Le principal objectif de ce PCR est de mieux cerner le rôle des productions spécialisées dans le domaine des industries lithiques taillées et polies pendant toute la période de concurrence avec les premières productions métalliques (stade chalcolithique). La méthodologie mise en œuvre réside dans l’identification pétro-archéologique des roches utilisées, impliquant des examens à la loupe binoculaire avec prises de vues et des comparaisons avec les lithothèques régionales du Midi-Pyrénées - ma...

Montricoux

Lien Atlas (MCC) :
http://atlas.patrimoines.culture.fr/atlas/trunk/index.php?ap_theme=DOM_2.01.02&ap_bbox=1.581;44.073;1.663;44.138

Suite au projet de réfection de la place Marcel Lenoir, quatre sondages de diagnostic ont été réalisés pour évaluer le potentiel archéologique de l’emprise. On sait que la place était l’ancien cimetière jusqu’en 1954, nivelé sur 1,50 m en 1971. Elle est bordée au nord par un donjon, seul vestige apparent de l’implantation d’une commanderie templière à la fin...