Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée

Revue pluridisciplinaire proposant des dossiers thématiques sur l'ensemble du monde musulman actuel et sur son histoire

A multidisciplinary journal offering thematic issues on the Muslim world, past and present

Revista pluridisciplinaria que ofrece asuntos tematicos sobre el mundo musulman entero actual y sobre su historia

Accéder au site
Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée

La REMMM présente, sous forme de livraisons thématiques, des études sur l’ensemble du monde musulman. Articulée en deux série « Histoire » et « Monde contemporain », elle rassemble les contributions, sur un thème donné, des spécialistes du Maghreb et du Machrek, mais aussi des mondes iranien et ottoman, des Balkans, de l’islam africain, de l’Inde et de l’Extrême-Orient musulmans. Grâce à la syndication de contenu, elle propose également dans sa version électronique, en collaboration avec le site Bibenligne, une sélection raisonnée de catalogues de bibliothèques et de centres documentaires et de sites en sciences humaines et sociales dans le champ couvert par la revue.

The REMMM presents thematic studies relating to the whole of the Muslim world. It is divided into two series—history and the contemporary world—and brings together contributions on a given theme from specialists of the Maghreb and Mashriq, but also from the Iranian, Balkan, African, Indian and Far-Eastern Muslim worlds. Through syndication of content, this webjourrnal also offers, in collaboration with the Bibenligne site, a structured selection of library catalogues and humanities and social science sites relating to the journal’s scope for enquiry.

Éditeur

Publications de l’Université de Provence

Les Publications de l'Université de Provence éditent et diffusent des ouvrages issus des travaux de recherche menés à l'Université de Provence.

En savoir plus

Revue soutenue par l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS

Labels

Revue ayant obtenu le label DOAJ

Revue ayant obtenu le label ERIH

Services

Politique d'accès

Open access Freemium

RSS

S'abonner

Contact

remmm@mmsh.univ-aix.fr

Informations bibliographiques

Voir la fiche de la revue sur d'autres sites

Via le Sudoc | Via WorldCat

Directeur de la publication

Sylvie Denoix, François Siino

Rédacteur(s) en chef

Cyrille Aillet, Sylvia Chiffoleau, M’hamed Oualdi, Nicolas Michel, Abderrahmane Moussaoui, Cédric Parizot, Candice Raymond, Aude Signoles

Responsable de l'édition électronique

Véronique Litaudon

Type de support

Papier et électronique

Etat de la collection

1999-2016

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

Semestrielle

Année de création

1966

Date de mise en ligne

01 décembre 2000

ISSN format électronique

2105-2271

ISSN format papier

0997-1327

Langue de la publication

Français

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation en double aveugle

Délai entre soumission et publication

52 semaines

Coordonnées

Courriel

remmm@mmsh.univ-aix.fr

Adresse postale

Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée
5 rue du Château de l’Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence Cedex 2
France

Ville de production

Aix-en-Provence

Actualités

Nouveau numéro

139 | 2016 – Les Fatimides et la Méditerranée centrale Xe-XIIe siècles

ISBN 979-10-320-0065-6

Si la Méditerranée centrale (Adriatique, Grèce, Italie, Sardaigne, Sicile, Libye, Maghreb central et Ifrîqiya) a été perçue comme un ensemble pendant la première moitié du Moyen Âge, la structuration des domaines de spécialité, géographiques ou dynastiques, a amené à une sorte d’amnésie de l’histoire de cet espace. Les Fatimides eux-mêmes sont le plus souvent envisagés avant tout en relation avec l’Égypte, l’Orient et la mer Rouge. Or, dans le prolongement de tendances qui avaient émergé au ixe siècle, la Méditerranée centrale semble acquérir une importance particulière au moment du morcellement durable du califat, qui débute au xesiècle et se poursuit jusqu’au xiie siècle alors que les Byzantins reprennent l’offensive en Méditerranée et au Levant. Elle voit naître un nouveau califat, fatimide, qui s’affirme à partir de cette base régionale (Ifrîqiya, Sicile dont la conquête est achevée après un siècle et demi), où elle développera des formes de délégation après son transfert en Égypte à partir de 973. Les circulations intellectuelles, artistiques et commerciales apparaissent plus clairement aujourd’hui que par le passé et permettent peut-être de retracer une histoire révisée de cet espace au cours de ces trois siècles. Une ouverture sera ménagée vers al-Andalus et le Maghreb al-Aqsâ sans lesquels il est difficile de comprendre une partie de ces circulations. La compétition califale ne se joue en effet pas seulement avec l’Orient du Dār al-islām, mais aussi beaucoup avec le califat d’Occident, avec pour enjeu, non seulement l’emprise territoriale proprement dite, mais aussi le contrôle de la mer et des pistes transsahariennes. Si ce point est bien établi aujourd’hui, il est important d’en tirer toutes les conséquences.

Il s’agit donc moins de préciser l’histoire de la dynastie fatimide ou de la Méditerranée centrale entre les xe et xiie siècles que d’avancer des éléments nouveaux permettant de repenser les circulations méditerranéennes en redonnant toute sa place à un espace qui n’a pas toujours fait l’objet de l’attention que l’importance de son rôle aurait justifié.